Roy Dupuis

Mesrine : L'instinct de mort (2008)

Photo dernier film Roy Dupuis
Photo dernier film Roy Dupuis

Biographie

 Au début des années 90 il se fait connaître du grand public grâce à son interprétation d'Ovila Pronovost dans la fiction romanesque "Les Filles de Caleb" très populaire au Canada. Ce rôle fait de lui une star du petit écran au Québec et lui vaudra même plusieurs récompenses.

En 1991, il obtient son premier vrai rôle  au cinéma dans Being at Home With Claude de Jean Beaudin, qui sera présenté en sélection officielle au Festival de Cannes en 1992. Le film sera salué par la critique tout comme ses films suivant parmi lesquels : Séraphin : Un homme et son péché, Mémoires affectives et Manners of Dying. C'est grâce à cette notoriété naissante qu'il décroche un rôle dans la célèbre série télé, La Femme Nikita, dans laquelle il jouera de 1997 à 2001.

En 2003 il tient le premier rôle dans le film Jack Paradise de Gilles Noël. On le retrouve trois ans plus tard aux côtés d'Emilie Dequenne et Andréa Férreol dans la comédie déjantée Les Etats-Unis d'Albert.

En 2007 il retrouve l'un de ses compatriote Roger Spottiswoode dans le biopic J'ai serré la main du diable (Shake Hands with the devil) traitant du Génocide au Rwanda de 1994, dans lequel il interprète le personnage principal : le Lieutenant Général Romeo Dallaire. La même année il joue le fils de Susan Sarandon dans le drame Emotional Arithmetic.

Après avoir tourné dans  de nombreux téléfilms au Canada,  il apparaît au casting de films français comme Mesrine : L'instinct de mort de Jean-François Richet.
Lire la suite
Roy Dupuis

Vidéos


Photos

A dernièrement tourné avec