film1

Sean Connery

film1

BIOGRAPHIE

Originaire d'Edimbourg, en Ecosse, Thomas Sean Connery est né le 25 août 1930 dans un milieu modeste. Il sert pendant 3 ans dans la Marine. De cette période, il garde un souvenir impérissable en la présence de 2 tatouages sur sa main droite. Le premier est Scotland forever et l'autre Mum and Dad. Puis il gagne sa vie en exerçant les métiers les plus divers : laitier, routier, maçon, ouvrier métallurgiste, maître nageur et vernisseur de cercueils. Il joue également dans une équipe de foot semi-professionnelle, représente l'Ecosse dans un concours Monsieur Univers où il finit 3ème et travaille comme modèle.

Après qu'un ami l'eût invité, en 1955, à se joindre au choeur de l'opérette South Pacific, Sean Connery se produit pendant quelques mois dans la banlieue londonienne et les salles de province. Il remporte son 1er succès à la télévision dans Requiem for a Heavyweight, puis s'illustre aux côtés de Claire Bloom dans Anna Karénine et dans la série Ages of Kings.

En 1957, il apparaît à l'écran dans No road back et enchaîne les rôles d'importance variable, dans des films comme Train d'enfer, La plus grande aventure de Tarzan et Je pleure mon amour (en vedette avec Lara Turner).

En 1961, le romancier Ian Fleming et les producteurs Harry Saltzman et Albert R. Broccoli choisissent Connery pour incarner James Bond dans Dr. No. Le film tourné avec un budget modeste, s'avère être un succès mondial, qui fait rapidement de l'agent 007 un héros mythique. Sean Connery l'incarne dans 6 autres films : Bons baisers de Russie, Goldfinger, Opération Tonnerre, On ne vit que deux fois, Les diamants sont éternels et Jamais plus jamais.

Son cachet sur Les diamants sont éternels lui permet de lancer la Scottish International Education Trust, qui parraine de nombreux jeunes étudiants de son pays et finance la création d'une chaire d'art dramatique à la Strathclyde University de Glasgow.

Loin de se cantonner au rôle de James Bond, qui reste toutefois marqué de son sceau et de son aura, il révèle bientôt de nouvelles facettes de son talent et de sa personnalité sous la direction d'Alfred Hitchock dans Marnie, Sidney Lumet dans La colline des hommes perdus ou John Boorman dans Zardoz avant de s'attacher à dessiner un personnage de lutteur opiniâtre et rebelle, que l'on verra, au gré des films, narguer la police new-yorkaise dans Le gang Anderson, soutenir les mineurs de Pennsylvanie dans Traitre sur commande ou encore s'opposer au pouvoirs des conglomérats dans Outland et des gangs dans Les incorruptibles. Il défie également l'obscurantisme religieux dans Le nom de la Rose et politique dans La maison Russie et A la poursuite d'Octobre rouge.

En 1989, il fonde Fountainbride, sa maison de production et aborde une nouvelle ère dans son parcours professionnel. Il vole la vedette à Indiana Jones dans Indiana Jones et la dernière croisade en interprétant à merveille le rôle de l'éminent et maladroit Dr Henry Jones. Puis on le voit dans le second opus de Highlander le retour, sauvé de l'échec notoire du fait de sa seule présence et prestance.

Sa carrière semble alors en perte de vitesse. Il oscille entre des films au cachet démesurés dans des productions mièvres et indignes de son professionnalisme telle l'adaptation de Chapeau Melon et Bottes de cuir de Jeremiah Chechik et des prestations frisant le bénévolat avec par exemple son interprétation du mari de Gena Rowlands dans La carte du coeur de Willard Carroll en 1998.

Heureusement, il retrouve le chemin de la raison et le haut du box-office grâce à la sulfureuse Catherine Zeta-Zones avec qui il joue dans Haute Voltige de Jon Amiel.

En 2000, il est élevé au rang de Chevalier. Titulaire de l'Oscar et du Golden Globe pour Les incorruptibles, Commandeur des Arts et des Lettres, Docteur Honoris Causa des universités écossaises St. Andrews et Heriot-Watt, membre honoraire de la RoyaL Scottish Academy of Music and Drama, il compte parmi ses nombreuses distinctions le British Academy Award pour Le nom de la Rose, le Lifetime Achievement Tribute Award 1990, un Masque d'Argent spécial de la BAFTA, remis en 1998 par Son Altesse Royale La Princesse Anne pour services rendus au cinéma et le Cecil. B DeMille Award de la Hollywood Foreign Press Association (1995).

La Film Society of Lincoln Center a rendu en 1997 hommage à l'ensemble de sa carrière, et le titre le plus précieux à ses yeux, La Freedom of the City of Edinburgh, lui est décerné en 1991.

D'une grande générosité, il a entièrement versé son cachet du film Robin des bois : Prince des voleurs en 1991 à une association caritative.

Outre ses talents d'acteur, Sean Connery assure les fonctions de producteur exécutif sur Medicine Man, Soleil Levant, Juste Cause et Rock. De même, il produit Haute Voltige de Jon Amiel et A la rencontre de Forrester de Gus Van Sant et coproduit l'adaptation anglaise de la pièce à 3 personnages de Yasmina Reza Art, qui connaît un large succès à Londres et Los Angeles et obtient le Tony à Broadway.

En 2003, il est de retour dans les salles obscures dans une comédie d'aventure de Stephen Norrington, La ligue des Gentlemen extraordinaires. Il y est Allan Quatermain, le plus grand aventurier de tous les temps et dirige une association de super héros légendaires qui, réunis pour la bonne cause, doivent en peu de temps nouer des rapports de confiance et travailler en équipe.
Lire la suite

FILMOGRAPHIE


VIDEOS


cover picture for movie The Molly Maguires

A TOURNE LE PLUS AVEC