Stanley Kubrick

Fear and desire (2012)

Photo dernier film Stanley Kubrick
Photo dernier film Stanley Kubrick

Biographie

Les Sentiers de la gloire, Lolita, 2001 : l'odyssée de l'espace, Barry Lyndon, Shining, Full Metal Jacket ou encore Eyes Wide Shut sont des oeuvres connues de tous. Toutes ont un point commun : la patte "Kubrick".

Petit retour en arrière : Stanley Kubrick est né le 26 juillet 1928 à New York, dans le quartier du Bronx, d'une famille juive américaine originaire d'Europe centrale. Son père, passionné de photographie, transmet rapidemment le virus à son fils, qui devient à tout juste 17 ans le plus jeune photographe-reporter jamais vu à la rédaction du magazine Look. Quatre ans plus tard, l'opportunité de réaliser un 1er court-métrage documentaire se présente à lui. Le sujet est le boxeur Walter Cartier. Fasciné par cette expérience, le jeune homme démissionne afin de se consacrer à la réalisation.

Quelques courts-métrage plus loin, Stanley Kubrick réalise son 1er long-métrage (Fear and Desire) en 1953. Son besoin de tout contrôler, qui lui vaudra plus tard une réputation d'intransigeance commence à se dévoiler. Il cumule en effet les fonctions de réalisateur, producteur, monteur, directeur photo, opérateur, et se charge même en personne du tirage des copies.

Son caractère bien trempé et son obsession de la perfection vont d'ailleurs participer à la construction de sa légende. Souvent en conflit avec ses acteurs et ses scénaristes et co-scénaristes, Stanley Kubrick rencontre le succès en 1957 avec Les sentiers de la Gloire, nominé au BAFTA. S'ensuit une série d'immenses succès comme Spartacus (1960) avec kirk Douglas, Lolita (1962), Docteur Folamour (1964), 2001 : l'Odyssée de l'Espace (1968), Orange Mécanique (1971), Barry Lyndon (1975), Shinning (1980), Full Metal Jacket (1987), et son tout dernier film, le controversé Eyes wide shut (1999).

Les oeuvres de Stanley Kubrick ont fait couler beaucoup d'encre. Subversives, piquantes, elles abordent souvent des sujets (très) sensibles tels que la sexualité, la violence, la guerre qu'elles donnent à voir avec une cruauté presque masochiste. Si Stanley est mort, Kubrick est toujours là.
Lire la suite
Stanley Kubrick