Ticky Holgado

Le courage d'aimer (2005)

Photo dernier film Ticky Holgado
Photo dernier film Ticky Holgado

Biographie

Originaire de Toulouse, Ticky Holgado (de son vrai nom Joseph Holgado) passe sa jeunesse dans une famille aisée qui le voit s'épanouir dans de hautes études. Pourtant "Ticky" se sent très vite passionné par le spectacle et arrête net son cursus à 16 ans puis monte à Paris dans les années 1960 afin d'entamer une carrière dans le rock, sa première passion.

Sous le nom de "Ricky James" puis dans son groupe les "Oc d'Ail" il se taille une petite réputation et nourrit son carnet d'adresses. Il devient ainsi le secrétaire particulier de Claude François, puis des Chats sauvages et de Johnny Hallyday, un de ses proches amis. Cette première vie dans le spectacle est mouvementé, il y exerce divers métiers, mais se forge un caractère et de fortes amitiés.

En 1981, sa seconde vie commence, grâce au spécilaitse du nanar tropézien, Max Pécas qui l'engage pour interpréter un gangster dans Belles, blondes et bronzées. Remarqué pour sa présence et ce qu'on appelle "une gueule", l'acteur enchaîne alors les tournages avec les grands réalisateurs de comédies populaires : Claude Zidi (Les Ripoux, 1984), Josiane Balasko (Les Keufs, 1987) ou Patrice Leconte (Le Mari de la coiffeuse, 1990).

Ce n'est pourtant qu'au début des années 90, avec Delicatessen de Jean-Pierre Jeunet et Marc Caro, qu'Holgado voit son talent de comédien reconnu. Gérard Jugnot écrit pour lui le personnage du clochard que rencontre le cadre au chômage virant SDF (joué par Jugnot lui-même) dans Une époque formidable. Ce rôle, sans doute le plus beau de sa carrière, vaudra au comédien une consécration populaire et une nomination au César du meilleur second rôle masculin en 1992.

Avec plus d'une soixantaine de films à son actif et des signatures comme Berri, Verneuil, Molinaro, Oury, Lelouch (Hommes, femmes, mode d'emploi en 1996), Blier (Les Acteurs, 1999) et son fétiche Jean-Pierre Jeunet (Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain, 2000), Ticky Holgado fait parti de ses visages familiers du cinéma français des années 90, de ces "trognes" qu'on oublie pas et qui arrive à apporter une bonne dose d'humanité à des seconds rôles en apparence anodins.

Egalement homme de théâtre, il a notamment accompagné Jean-Paul Belmondo dans "Tailleurs pour dame" en 1993. Sa passion pour la musique et ce qu'il appelle le "rock'n'drôle" ne l'a enfi jamais quitté puisqu'il publie ne 1999 et en 2001 des singles et un album avec son groupe, les "Clapshooters".

Fauché par la maladie, il meurt des suites d'un cancer le 22 janvier 2004, quelques mois avant de fêter ses 60 ans. Cette année-là il était encore à l'affiche de deux fims : Tais-toi de Francis Veber et Un Long dimanche de fiançailles de son compère Jeunet.
Lire la suite
Ticky Holgado

Vidéos


Photos

A dernièrement tourné avec