Tobey Maguire

Baby Boss (2017)

Photo dernier film Tobey Maguire
Photo dernier film Tobey Maguire

Biographie

Tobey Maguire naît en 1975 à Santa Minora en Californie, d'un père cuisinier et d'une mère secrétaire. Il vit tour à tour en Californie, dans l'Oregon et à Washington. Initialement, il désirait suivre les pas de son père et se tourner vers l'art culinaire, mais sa mère qui aspire à de grandes ambitions artistiques pour son fils, le dirige vers la comédie et l'inscrit dans une école d'art dramatique. Alors qu'il auditionne pour un rôle dans Parenthood, il rencontre Leonardo Di Caprio, avec qui il se lie d'amitié. Les deux complices feront souvent parler d'eux, notamment dans les tabloïds qui rapportent leurs équipées dans les soirées chics hollywoodiennes.

Après quelques pubs, Tobey Maguire retrouve son comparse Di Caprio, cette fois ci sur le plan professionnel, pour sa première apparition sur grand écran dans Blessures secrètes, tourné en 1993. Toutefois, c'est véritablement en 1997 que le jeune acteur se révèle avec The Ice storm, chronique américaine sur les années 70, mise en scène par Ang Lee, où Maguire a pour partenaires Kevin Kline, Sigourney Weaver et Christina Ricci. Il prête également sa voix au chien Lou dans Comme chiens et chats.

Il enchaîne avec Harry dans tous ses états, sous la direction de l'incontournable Woody Allen, et l'année suivante, tourne aux côtés de Reese Whinterspoon dans la comédie romantique Pleasantville. Cette histoire de 2 adolescents projetés dans un feuilleton des années 50 va remporter un beau succès au box-office américain. En 1999, Ang Lee fait de nouveau appel à lui pour un western novateur et inattendu, Chevauchée avec le diable, qui a pour thème l'éveil d'un jeune sudiste face à l'esclavage, puis il donne la réplique à Michael Douglas dans Wonder Boys de Curtis Hanson.

Après une apparition remarquée dans Las Vegas Parano de Terry Gilliam, il poursuit avec l'adaptation du roman de John Irving L'oeuvre de Dieu, la part du diable de Lasse Halström, citée à sept Oscars et lauréate de deux statuettes. Il a aussi ajouté à son tableau de chasse Pur sang, la légende de Seabiscuit de Gary Ross et The good german de Steven Soderbergh.

Son physique de "boy next door" (voisin d'à côté) somme toute éloigné des canons hollywoodiens est sa force... et sa faiblesse. Ainsi Sam Raimi dût batailler dur pour l'imposer sur Spider-man, et ce ne fut qu'au bout de plusieurs essais que le studio accepta de donner son feu vert et un salaire de 4 millions de dollars. Trois films et des centaines de millions de dollars de recettes plus tard, Maguire est devenu banquable, et s'est imposé auprès du public comme le digne interprète d'un super-héros binoclard à l'allure réservée et gauche (un "nerd"), capable aussi de rouler les pectoraux et tisser ses toiles lorsque le besoin s'en fait sentir...

En 2007, il est aussi à l'affiche de The good german de Steven Soderbergh.
Lire la suite
Tobey Maguire

A dernièrement tourné avec