Vittorio De Sica

Le signe de venus (2013)

Photo dernier film Vittorio De Sica
Photo dernier film Vittorio De Sica

Biographie

Né à Sora en Italie, Vittorio De Sica s'installe à Naples avec son père, assureur et distant, et sa mère jusqu'en 1914. Quand la guerre éclate, la famille émigre à Florence, et Vittorio, qui a 15 ans, s'initie à la scène dans des petits spectacles offerts aux soldats hospitalisés, avant de repatir définitivement à Rome. Il suit d'abord des études de comptabilité, mais s'autorise quelques écarts en jouant dans un film muet d'Alfredo De Antoni, L'Affaire Clemenceau, réalisé en 1917. Une fois son diplôme en poche en 1923, il décide de se consacrer au théâtre. Il intègre la compagnie de la célèbre actrice Tatiana Pavlova, puis dans celle d' Italia Almirante, très connue dans le monde du cinéma muet. Quelques temps après, il entre dans la compagnie de Giuditta Rissone, qui deviendra son épouse.

En 1932, le cinéaste Mario Mattoli lui offre un rôle désinvolte dans Les Hommes, quels mufles ! . Il continue dans le même temps se travailler au théâtre, et fonde même en 1933 sa propre troupe, aidée de sa femme et Sergio Tofano, et dont le registre tourne autour du comique. Il joue aussi sous la direction d' Alessandro Blasetti et Luchino Visconti dans jouer dans des pièces d'auteurs célèbres tels que Langdon Martin, Luigi Pirandello, Jason Priestley, Beaumarchais, William Saroyan ou Fernand Crommelynck.
Côté cinéma, il est fidèle aux réalisateurs de ses débuts : Amleto Palermi, Mario Camerini, Carlo Ludovico Bragaglia, ou encore Mario Mattoli. En tant qu'acteur, il a également joué dansdes films comme Pain, amour et fantaisie de Luigi Comencini aux côtés de Gina Lollobrigida, Le Général della Rovere de Roberto Rossellini. D'une fin de carrière moins prestigieuse, on retient son rôle d'ambassadeur fou d'amour dans Madame de... (1953) et Le Jardin des Finzi Contini (1970), un de ses derniers et meilleurs films.

Au début des années 40, après avoir produit des films comme Madeleine, Zéro de conduite, Roses écarlates, Mademoiselle Vendredi, il signe Les Enfants nous regardent, interprété par Marcello Mastroianni, et par là même impose son entrée dans la vague néoréaliste. Il poursuit avec des chefs d'œuvre du cinéma mondial : Sciuscià en 1946, Le Voleur de bicyclette en 1948, Miracle à Milan en 1951 et Umberto D. en 1952. Parmi ses autres œuvres passées à la postérité, on peut citer L'Or de Naples en 1954, La Paysanne aux pieds nus en 1960, Hier, aujourd'hui et demain en 1963 et Le Jardin des Finzi-Contini en 1971.

Vittorio De Sica  décède à Neuilly-sur-scène en 1974. Il a largement contribué à l'essor du cinéma dans le monde (Woody Allen ne cesse de répéter que Le Voleur de Bicyclette est l'un de ses films préférés) et peut se vanter d'avoir révéler ce quei deviendra une de ses muses : l'actrice Sophia Loren. Chapeau.

Lire la suite
Vittorio De Sica

Filmographie


Vidéos


Photos

A dernièrement tourné avec

Sergio Corbucci

Réalisateur

Gianni Agus

Podestà Pennica

Franco Giacobini

Basilio Meneghetti