Wesley Snipes

The Expendables 3 : Unité Spéciale (2014)

Photo dernier film Wesley Snipes
Photo dernier film Wesley Snipes

Biographie

Wesley Snipes naît le 31 juillet 1962 à Orlando dans l'état de Floride. C'est à New York dans le quartier du Bronx qu'il passe son enfance. Rapidement il éprouve de l'intérêt pour le théâtre et s'inscrit aux cours de la célèbre High School for the Peforming Arts. Son enseignement est interrompu par un nouveau déménagement en Floride et ceci avant qu'il n'ait pu obtenir son diplôme. Il repart pour donc pour Orlando où il intègre un Lycée technique. Parallèlement il continue une activité théâtrale soutenue dans des structures locales.

De retour à New York, il fonde avec des amis une troupe de marionnettes avec laquelle il se produit dans les écoles et autres lieux publics. Un agent finit par le remarquer et il obtient ainsi son premier rôle en 1986 dans Wildcats aux côtés de Goldie Hawn. Puis on le voit au théâtre dans des pièces comme Boys of Winter, Execution of Justice and Death ou encore King's Horsemen. Il apparaît également dans le célèbre clip de Michael Jackson "Bad" réalisé par Martin Scorsese en 1987 (mais seulement dans la version longue).

Toutes ces occupations ne l'empêchent pas de pouvoir enfin décrocher son diplôme d'art dramatique dà la State University of New York at Purchase en 1985. Par la suite, sa présence se focalise principalement sur le grand écran, on le voit en 1990 dans des petits rôles dans Le roi de New-York de Abel Ferrarra, puis dans Mo' Better Blue de Spike Lee, cinéaste qui symbolise à cette époque la renaissance du cinéma black américain, et avec qui il collabore de nouveau l'année suivante en endossant le rôle principal de Jungle Fever, une histoire d'adultère vouée à l'échec entre un homme noir et une blanche d'origine italienne interprétée par Annabella Sciorra. Le film est sélectionné au festival de Cannes et représente le détonateur cinématographique qui lance la carrière de l'acteur. Il enchaîne par une prestation aux antipodes de la précédente dans New Jack City, où il est un gros bonnet de la drogue, calculateur et psychotique.

Nouveau succès qui entraîne de nombreuses propositions : on le voit dans Passager 57, un film d'action mis en scène par Kevin Hook, Les Blancs ne savent pas sauter de Ron Shelton, où il forme avec le tout jeune Woody Harrelson un duo attachant et drôle, et dont la préparation à nécessité pour les deux comédiens, un entraînement intensif au basket.  Après cette incursion dans la veine comique, il revient à l'action avec Demolition Man de Marco Brambilla où il incarne un psychopathe cryogénisé qui se réveille dans le futur, poursuivi par Sylvester Stallone et Sandra Bullock, Soleil Levant où il est associé à Sean Connery, Drop Zone de John Badham, ou encore The Fan de Tony Scott, où il interprète une star de football harcelé par un fan encombrant joué par Robert de Niro. En 1997, il rompt avec ce long cycle de films d'action avec le drame romantique Pour une nuit, qui raconte une nouvelle histoire d'amour extra-conjuguale et dont il partage l'affiche avec Nastassja Kinski. Ce contre-emploi lui permet de remporter la Coupe Volpi au Festival de Venise en 1997.

Malgré cette récompense, le film ne remporte pas le succès escompté et l'acteur revient vers le genre qui à fait sa gloire avec Blade de Stephen Norrigton en 1998, qui relance sa popularité quelque peu émoussée par des choix peu judicieux, et Blade II de Guillermo Del Toro, quatre ans plus tard, dont l'acteur assure également la production. Pour conclure, signalons que Wesley Snipes est un sportif accompli comme le prouve par ailleurs largement sa filmographie, en plus des arts martiaux, il pratique l'escrime, la danse et la Capoeira, le célèbre art martial brésilien.

Puis il est à l'affiche du second opus de Blade, Trinity de David S. Goyer. Le 18 janvier 2006 nous le retrouvons à l'affiche du film de Tony Giglio, Chaos.
Lire la suite
Wesley Snipes

A dernièrement tourné avec

Abel Ferrara

Réalisateur