Wim Vandekeybus

Blush (2004)

Photo dernier film  Wim Vandekeybus
Photo dernier film  Wim Vandekeybus

Biographie

D'origine flamande, Wim Vandekeybus est metteur en scène, chorégraphe, vidéaste et photographe. Après avoir travaillé deux ans aux cotés de Jan Fabre, il crée sa propre compagnie, Ultima Vez, qui regroupe une douzaine de jeunes artistes. Auteur de plus d'une vingtaine de chorégraphies, il est aujourd'hui internationalement reconnu.

Dès 1990, images et films deviennent peu à peu des éléments essentiels de ses spectacles et de son travail scénique, ainsi que des oeuvres à part entière.

Son premier spectacle, What the Body Does Not Remember, créé en 1987 est aussitôt programmé et primé sur les scènes internationales.

En 1989, au terme d'une résidence au Centre National de Danse Contemporaine d'Angers, il crée Les porteuses de mauvaises nouvelles et poursuit ses tournées internationales, tout en préparant Le poids de la main, la confrontation sur scène de 12 danseurs et de 12 musiciens, créé au Théâtre de la Ville à Paris en janvier 1990.
Au même moment, avec Walter Verdin et Octavio Iturbe il réalise Roseland, une vidéo captant les chorégraphies dans le décor d'un vieux cinéma bruxellois désaffecté depuis 20 ans.

En 1992, Wim Vandekeybus et Walter Verdin réalisent la vidéo La Mentira, avec et autour de Carlo Verano, danseur et acteur, tourné dans un désert aride du sud espagnol.

En 1993 il réalise une nouvelle pièce, Her Body Doesn't Fit Her Soul, une première collaboration avec des comédiens/danseurs aveugles. Le court-métrage Elba and Federico, réalisé la même année par Vandekeybus, fait partie de ce spectacle.

En 1994, il crée Mountains Made of Barking. Ce spectacle est basé sur un film tourné au Maroc et sur deux nouvelles, respectivement de Paul Bowles et Milorad Pavic.

En 1996, il réalise Bereft of a Blissful Union, un grand spectacle qui réunit douze danseurs et douze musiciens, incorporant films et séquences jouées.

En 1997, Wim Vandekeybus est acteur/danseur dans une pièce solo, Body, body on the wall... écrite et mise en scène par Jan Fabre. La même année, il crée 7 for a Secret never to be told. Pour cette création il a travaillé avec six compositeurs différents : Arno, Charo Calvo, Pascal Comelade, Thierry De Mey, Kimmo Hakola et Pierre Vervloesem.

En octobre 1998, Wim Vandekeybus et Franz Marijnen mettent en scène The Day of Heaven and Hell, un projet à partir des poèmes de Pier Paolo Pasolini.

En 1999, il crée In Spite of Wishing and Wanting ; la musique originale de ce spectacle est composée par l'ancien leader des Talking Heads, David Byrne. Le court-métrage The Last Words, réalisé par Wim Vandekeybus est projeté pendant le spectacle. La vidéo In Spite of Wishing and Wanting, tourné dans un hippodrome et dans la ville médiévale italienne Ferrare, est sélectionnée au Festival Vidéodanse au Centre Pompidou en janvier 2002.

En 2000, sa nouvelle création, Inasmuch as Life is borrowed !, est un spectacle pour 11 danseurs incluant un court-métrage, la musique est composée par Marc Ribot et interprétée live par lui-même et son groupe. De nouveau un court-métrage, Inasmuch, réalisé par Wim Vandekeybus et écrit en collaboration avec Jan De Coster, fait partie du spectacle.

Après le court métrage Inasmuch, Wim Vandekeybus a finalisé Silver, une vidéo fixant la cinquième scène du spectacle 7 for a Secret never to be told .

Scratching the Inner Fields est produit en 2000 au Théâtre des Abbesses. Cette fois, il travaille uniquement avec des femmes pour une création au sein de laquelle danse, théâtre et musique sont à nouveau intimement liés. Pour la composition des textes, Wim Vandekeybus collabore étroitement avec l'auteur flamand Peter Verhelst, une collaboration qui se renforce avec Blush, spectacle performance pour 10 danseurs dont Vandekeybus, et Sonic Boom, qui intègrent textes, images et musique.
Sa dernière création Puur, chorégraphie pour 13 danseurs (à l'affiche en novembre 2005 au Théâtre de la Ville), puise encore dans les anciens mythes, à travers des images projetées sur le plateau, toujours avec les sonorités de David Eugene Edwards.

Tourné en Corse et à Bruxelles en 2004, son film Blush, inspiré du spectacle éponyme, a été sélectionné dans de nombreux festivals internationaux et sort dans nos salles le 7 décembre 2005.

Vandekeybus développe actuellement son premier long-métrage de fiction, Little Bear.

Lire la suite
 Wim Vandekeybus

Vidéos


Photos

A dernièrement tourné avec