Atom Egoyan

Remember (2016)

Photo dernier film Atom Egoyan
Photo dernier film Atom Egoyan

Biographie

Atom Egoyan est né le 19 Juillet 1960 au Caire en Egypte de parents arméniens et emigre à 3 ans au Canada
Il grandit à Victoria, en Colombie Britannique, et part à l'âge de 18 ans pour l'université de Toronto étudier les relations internationale et la guitare classique.

C'est là qu'il commençe à se pencher sérieusement sur le moyen de communication que représente le cinéma, et se met à tourner ses premiers films qui reflétent de plus en plus ses propres obsessions. Il réalise son premier long métrage, Next of kin en 1984, puis Family Viewing en 1987. La réputaion du film s'accrut encore lorsque Wim Wenders refuse le Prix du jury au Festival du film de Montréal pour son film Les ailes du désir, et le tend à Egoyan, son "collègue canadien".

Son film suivant, Speaking parts en 1989 lui permet d'être sélectionné pour la première fois à Cannes, à la Quinzaine des Réalisateurs, et est salué par la critique.The Adjuster en 1991 fait l'ouverture de la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes. En 1993, il tourne Calendar en Arménie. Egoyan touche un public encore un peu plus large avec le sombre et inquiétant Exotica en 1994. Premier film canadien à être sélectionné en compétition officielle à Cannes en près de 10 ans, Exotica reçoit le Prix du Meilleur film de la critique internationale.

De beau lendemains en 1997 est projeté pour la première fois en Compétition officielle du 50ème festival de Cannes et remporte de nombreux prix dans de diverses compétitions. Il trouve dans la littérature irlandaise l'inspiration pour ses 2 films suivants. En 1999, il tourne Le Voyage de Felicia en Irlande et en Angleterre d'après le roman de William Trevor. Bob Hoskins y partage l'affiche avec Elaine Cassidy et Arsinée Khanjian.
Krapp's last tape avec John Hurt, est une adaptation de la pièce de Samuel Beckett. Ararat, son dernier film, est distribué dans plus de 30 pays, après avoir été projeté pour la première fois au Festival de Cannes en 2002 et obtient une fois de plus une pluie de récompenses.
Parmi ses autres réalisations, citons de nombreux courts-métrages, des téléfilms originaux pour la télévision, ainsi que des installations artistiques dans le monde entier (par exemple, au Musée d'Art Moderne d'Oxford, à la Biennale de Venise et au Fresnoy en France).

Se tournant vers sa passion de longue date pour la musique classique, Egoyan a fait ses débuts de metteur en scène d'opéra en 1996, avec Salomé. Il écrit aussi un opéra original, Elsewhereless, dont la musique est composée par Rodney Sharman.  Il met également en scène Doctor Ox's Experiment de Gavin Bryars pour l'Opéra National de Londres. Au nombre de ses projets, on peut aussi compter des installations telles que Steenbeckett pour le 10ème anniversaire de l'Artangel de Londres, ainsi que Hors d'Usage pour le Musée d'art contemporain de Montréal à l'automne 2002.

L'oeuvre d'Egoyan a été distinguée par plusieurs retrospectives dans le monde entier. De nombreux livres ont été écrits à son sujet, et il co-édita une collection d'essais, Subtiles on the foreignness of film, publié par les presses du MIT en 2004. Il fut président du jury au Festival de Berlin en 2003, et a été membre de jurys prestigieux, tels que Cannes, Sundance ou Toronto. Il fut élevé au rang de Chevalier des Arts et Lettres par le gouvernement français, et fut admis à l'Ordre du Canada.

En 2005 sort dans nos salles son film La vérité nue, un polar étonnant et plein de suspens qui explore et dynamite la machine à rêves hollywoodienne. En 2007, il réalise Adoration, qui est sélectionné en compétition officielle au festival de Cannes 2008.
Lire la suite
Atom Egoyan

Vidéos


Photos

A dernièrement tourné avec