Ayako Wakao

Passion (2005)

Photo dernier film Ayako Wakao
Photo dernier film Ayako Wakao

Biographie

Née le 18 novembre 1933 à Tokyo, Ayako Wakao est la soeur cadette d'une fratrie de quatre enfants. Fuyant les bombardements américains de 1945 sur Tokyo, elle part avec sa famille se réfugier à Sendai (Nord du Japon), une petite commune très rurale. Renfermée et ténébreuse, elle aprt en 1950 à Tokyo pour rejoindre la troupe de Kabuki dirigée par Kazuo Hasegawa (1908-1984).

L'année suivante la troupe cesse ses activités, mais grâce à la recommandation de Hasegawa, Wakao entre à la Daiei à 18 ans pour y suivre uen formation élémentaire jusqu'en mars 1952.

Devenue actrice maison , on lui offre dès ses débuts un rôle important dans Fuir la ville de mort de Eiichi Koishi, l'histoire d'une japonaise restée en Chine après la guerre.

Son physique, son jeu sobre et sans manières en font rapidement une actrice très appréciée par le public. En 1953, elle devient une star avec la série intitulée Ecrits sur le sexe qui traite de la sexualité des adolescents.

Premier grand rôle de sa carrière dans Les musiciens de Gion de Kenji Mizoguchi. Tyrannique, Mizoguchi, lui confie néanmoins en 1956 le rôle de Yasumi dans La rue de la honte, rôle qui fait d'elle une actrice à part entière.

Jeune fille sous le ciel bleu (1957) imaugure une longue et féconde collaboration avec l'auteur pré-nouvelle vague japonaise Yasuzo Masumura.

Lucide, elle est consciente qu'elle est victime de son rang de star et que tous les scénarios sont taillés sur mesure pour qu'elle le garde.

Frustrée par cette situation, elle doit attendre sa rencontre avec Yuzo Kawashima (1918 - 1963), le maître de Shohei Imamura, pour donner toute la mesure de son talent.

Une femme nait deux fois (1961) et Le temple des oies sauvages (1962) lui permettent d'obtenir cette reconnaissance tant convoitée après une carrière très riche de plus de 90 films.

L'ange rouge, Tatouage et surtout La femme de Seisaku, tous réalisés par Yasuzo Masumura, complètent sa palette d'actrice protéiforme. En 1970 elle joue dans Zatoichi contre Yojimbo, réalisé par Kihachi Okamoto, l'épisode de la série qui a remporté le plus grand succès en salle.

A partir des années 70 , la crise des studios nippons l'oblige, comme tous les autres acteurs, à s'orienter vers la télévision où les téléfilms dans lesquels elle joue battent des records d'audience.

En 1980 elle épouse l'architecte mondialement connu Kisho Kurokawa. Elle fait depuis quelques sporadiques apparitions au théâtre.
Lire la suite
Ayako Wakao

Vidéos


Photos

A dernièrement tourné avec