Brigitte Roüan

Rupture pour tous (2016)

Photo dernier film Brigitte Roüan
Photo dernier film Brigitte Roüan

BIOGRAPHIE

Née à Toulon, dans le Var, Brigitte Roüan prépare d'abord un diplôme de Sciences politiquesmais abandonne vite cette carrière pour se consacrer au cinéma et à la comédie, apparaissant pour la première fois dans le film-fleuve de Jacques Rivette, Out 1, en 1971. Point de départ d'une carrière insaisissable, menée à la fois aux franges du cinéma d'auteur et dans une comédie douce et poulaire.

A l'affiche de films de Resnais (Mon Oncle d'Amérique), Lelouch (Les Uns et les Autres), Stévenin (Double Messieurs) ou Laszlo Szabo (Les Gants blancs du Diable), elle mène également une belle carrière sur les planches. Pourtant, cette touche-à-tout se lance assez vite dans une autre expérience tout aussi enrichissante et originale, celle de réalisatrice qu'elle entame brillament avec le court-métrage Grosse, lauréat du César dans sa catégorie en 1986.

Dès lors Brigitte Roüan alterne des choix de comédiennes souvent axés sur la comédie (La Petite Allumeuse, Pourquoi pas moi ?) et des jeunes auteurs en devenir (Cédric Kahn qu'elle épaule sur son premier film Bar des Rails) avec une oeuvre de cinéaste plus sombre, où elle ausculte les rapports homme-femme comme dans Outremer (1990) et Post-coïtum, animal triste (1997).

Particulièrement salué par la critique ce dernier lui permet d'obtenir une reconnaissance qu'elle ne convertit pas pour autant. Il faut attendre près de 10 ans (avec un notable intermède TV pour le téléfilm "Sa mère la pute", qu'elle réalise et joue) pour la voir à nouveau derrière la caméra. Et à la chronique amère d'una mour succède la comédie légère Travaux, on sait quand ça commence... (2005), où Carole Bouquet s'en donne à coeur joie en plein chantier.

Entre temps, elle poursuit donc son métier d'actrice, passion qui ne la quitte pas. On la retrouve ainsi avec réussite chez Tonie Marshall (Vénus Beauté), Michael Haneke (Le Temps du Loup) ou, sur un mode plus léger, chez Stéphane Giusti (Made in Italy) et Christophe Honoré (Les Chansons d'amour).
Brigitte Roüan