Charlie Chaplin

Les Feux de la rampe (1953)

Photo dernier film Charlie Chaplin
Photo dernier film Charlie Chaplin

Biographie

Après une enfance difficile dans la banlieue londonienne, protégé par son frère aîné Sydney, le jeune Charlie débute tôt sur les planches du théâtre. C'est en 1908 qu'il entame une carrière plus professionelle dans la troupe de Fred Karno, réputée pour avoir déniché des talents comme Stan Laurel.

Très vite, il est repéré par Mack Sennett, le pape du burlesque d'antan et, avec lui, créé le personnage du vagabond en 1914. Le succès est si fort que Chaplin décide de mettre en scène lui-même ses propres courts-métrages à travers plusieurs sociétés de productions (Essanay, Mutual, First National...) et voit son salire grimper en flèche, avec une popularité mondiale à la clé. Chaplin créé son propre studio : il est le seul metteur en scène à avoir la totale maîtrise sur ses films : sortent alors de petits bijous ( Une vie de chien, Le Kid et Charlot soldat) qui annoncent la maestria des longs métrages. Mais Chaplin va à son rythme et où il veut : L'Opinion Publique (1923) est un vrai mélodrame qui délaisse le personnage de Charlot.

Il y revient deux ans plus tard, avec La Ruée vers l'or, projet ambitieux et difficile qui devient, dès sa sortie un triomphe commercial et critique. Le parlant  change la donne mais Chaplin attend 6 ans avant de ressortir un nouveau film... muet mais sonorisé : Les Lumières de la ville (1931) sort après de nombreuses péripéties de scénario ( dont un record de 324 prises pour une scène) mais est, à nouveau, un triomphe. En 1936, toujours sonorisé mais muet,  Les Temps Modernes offre une satire virulente sur la crise de l'époque : c'est l'un des films les plus connus de son auteur. En 1940, Le Dictateur est essentiel dans l'oeuvre de Chaplin puisque l'histoire du film colle avec l'Histoire elle-même : critique audacieuse du régime nazi, Le Dictateur provoque de violents remous politiques (il est interdit en France jusqu'en 1946) mais fait beaucoup pour la renommée, déjà grande, du petit vagabond.

Mais Chaplin a déjà abandonné le personnage de Charlot. En 1946, sur une idée d'Orson Welles, Monsieur Verdoux offre au public un Chaplin sans melon ni canne mais qui revêt les traits d'un tueur de dames pour mieux parler de la crise qui touche toujours le monde. En 1952, Chaplin parle à nouveau d'un milieu qu'il connaît bien, celui du cirque et de la comédie, avec Les Feux de la rampe, oeuvre très personnelle qui présente un clown vieillissant qui ne fait plus rire. Un roi à New York sera une violente satire d'Hollywood, et de l'Amérique, et prouvera qu'à l'âge avancé du réalisateur, ce dernier n'a rien perdu de sa superbe. Méconnu, dernier film mais son premier en couleurs,  La Comtesse de Hong-Kong réunit Marlon Brando et Sophia Loren.

Charlie Chaplin décède en Suisse au matin de Noël 1977, après avoir reçu un Oscar d'Honneur en 1972. Il est encore une source de référence inégalée pour beaucoup.
Lire la suite
Charlie Chaplin

Vidéos


Photos

A dernièrement tourné avec

Edna Purviance

la bohémienne

Eric Campbell

le chef des bohémiens

Leo White

le vieux Juif