Claude Lelouch

Chacun sa vie (2017)

Photo dernier film Claude Lelouch
Photo dernier film Claude Lelouch

Biographie

Depuis ses débuts dans les années soixante, Claude Lelouch a traversé les époques et les modes, naviguant entre les grosses productions et les films les plus intimistes. Son cinéma est à la fois populaire et d'auteur. Ses longs métrages n'ont jamais laissé le public indifférent.

Il fait partie de ce cercle très restreint des réalisateurs français à avoir dépassé à plusieurs reprises le million d'entrées.

C'est à Moscou, en 1957, où il filme clandestinement des instants de vie de l'URSS que se produit le déclic avec le cinéma. Après un service militaire effectué en 1960 au Service Cinématographique des Armées, il décide de voler de ses propres ailes et il monte sa société de production : Les Films 13. En 1960, il tourne son premier long métrage, « Le propre de l'homme ». Avec les gains obtenus grâce à la réalisation de centaines de scopitones et de films publicitaires, il finance son second film « L'amour avec des si » (1962), qui lui vaut d'être distingué par la critique.

Avec quelques amis (Pierre Barouh, Amidou, Jean-Pierre Kalfon), il tourne « Une fille et des fusils » en 1964 qui décroche plusieurs prix dans des festivals. Le tournant de sa carrière se produit en 1966. Les "chabadabada" deauvilloises envahissent la Croisette Claude Lelouch remporte la Palme d'Or au Festival de Cannes avec « Un homme et une femme », mélodrame flamboyant servi par le couple désormais mythique Anouk Aimée - Jean-Louis Trintignant. Le film décroche également deux Oscar et remporte pas moins de quarante-deux récompenses internationales. Pour l'anecdote, si l'ont voit la plupart du temps marqué "chabadabada", d'après le thème emblématique du film aujourd'hui symbole de la romance, il est très exactement question dans le film de "dabadabada" !

Claude Lelouch écrit et réalise ensuite plus de trente long métrages, alternant les succès et les échecs sans jamais cesser de croire en son étoile, notamment « L'aventure, c'est l'aventure » (1972, sélection au Festival de Cannes), « Le bon et les méchants » (1975), « Les uns et les autres » (1981, sélection au Festival de Cannes), « Edith et Marcel » (1983), « Viva la vie ! » (1984, sélection au Festival de Venise), « Partir, revenir » (1985), « Itinéraire d'un enfant gâté » (1988, trois nominations aux César), « Il y a des jours et des lunes » (1990, sélection au Festival de Venise), « Tout çà pour çà ! » (1993), « Les Misérables » (1994, Golden Globe du meilleur film étranger), « Hommes, femmes : mode d'emploi » (1996), « Une pour toutes » (2000), ou encore « And Now… Ladies & Gentlemen » (2002 , sélection au Festival de Cannes). Le premier opus de sa trilogie sur la quête de l'amour, « Le genre humain : Les Parisiens », n'a pas recontré le succès escompté lors de sa sortie en salle, en dépit de l'invitation faite aux spectateurs par Lelouch lui-même de venir découvrir le film gratuitement dans toute la france lors d'une séance spéciale.

Ont suivi Le courage d'aimer et Roman de gare (2007), qu'il a tourné sous pseudonyme (Hervé Picard) pour s'échapper des pressions critico-médiatiques, avant de se dévoiler quelques temps avant le Festival de Cannes 2007, où le film a été sélectionné en séance spéciale.
Lire la suite
Claude Lelouch

Filmographie


A dernièrement tourné avec