Gérard Jugnot

C'est beau la vie quand on y pense (2017)

Photo dernier film Gérard Jugnot
Photo dernier film Gérard Jugnot

Biographie

Gérard Jugnot est né à Paris. Membre de la troupe du Splendid, il connaît au théâtre un très grand succès dés le début de sa carrière. Tout comme son ami Thierry Lhermitte ses premiers pas devant la caméra, il les doit à Jacques Doillon. Il débute dans des films aujourd'hui cultes : Les Valseuses (1974), C'est pas parce qu'on n'a rien a dire qu'il faut fermer sa gueule (1975), le Juge et l'Assassin (1976).

Son aspect physique lui permet de jouer des rôles de français moyen. Le père Noël est une ordure et Les Bronzés lui apporte une notoriété exceptionnelle dans le paysage cinématographique français. Dès le début, sa carrière le pousse vers la réalisation : Pinot simple flic (84), Une époque formidable (91), Meilleur Espoir féminin (2000), Monsieur Batignole (2002).

En 2004, Les Choristes connaît un succès retentissant : plus de 8 milllions d'entrées, 2 Césars et 2 nominations aux Oscars. Il retrouve en 2006 ses amis des premiers temps pour les Bronzés 3. Puis quelques membres de la troupe du Splendid, Balasko et Clavier, dans L'auberge rouge, un remake de 1951 avec Fernandel. En 2008, sa complicité avec Thierry Lhermitte se poursuit avec le film de Laurent Chouchan, Ca se soigne ? L'année suivante, Gérard fait équipe avec un autre Gérard (Lanvin) pour la comédie Envoyés très spéciaux qui sort en janvier 2009.

En 2009, on le retrouve à l'affiche du film la sicilienne, réalisé par Marco Amenta, ou l'histoire d'une jeune femme issue d’une famille mafieuse qui choisit de rompre la loi du silence. Il y joue le rôle du procureur qui va l'aider.
Lire la suite
Gérard Jugnot

Filmographie


A dernièrement tourné avec