Guilaine Londez

Primaire (2017)

Photo dernier film Guilaine Londez
Photo dernier film Guilaine Londez

BIOGRAPHIE

Née dans le Sud de la France, d'où elle a gardé un accent chantant, Guilaine Londez étudie le théâtre au Conservatoire de Montpellier avant de se rendre à Paris à la fin des années 80. Elle commence à fréquenter les planche des 1991 et, conjointement, mène une carrière au cinéma, essentiellement grâce à des seconds rôles pétillants.

Elle débute dans un film de Chantal Ackerman, Nuit et Jour (1990), côtoie de jeunes cinéastes comme Hélène Angel (elle figure dans son court-métrage "La Vie Parisienne" et la retrouve pour son premier long Peau d'homme, coeur de bête en 1999) avant de trouver un second rôle à sa mesure dans Le Bonheur est dans le pré (1994), où elle donne la réplique à Eddy Mitchell, Michel Serrault et... Eric Cantona.

Dès lors, on retrouvera sa gaieté et son caractère attachant dans de nombreuses comédies des très populaires Jean-Philippe et Quatre Etoiles (2006) à des objets plus exigeants comme ceux issus de l'univers de Bruno Podalydès, qu'elle côtoie pour Liberté-Oléron (2001).

Fantasque et avide d'expériences on la retrouve, dans les années 2000, sur diverses affiches comme celle du film indépendant de Valérie Minetto Oublier Cheyenne (2006) ou bien des long-métrages de Richard Berry (Moi, César 10 ans et demi, 1m39). Egalement comédienne de théâtre on la retrouve sous la direction de Zabou Breitman dans "L'Hiver sous la Table", mais aussi dans des interprétations de Molière ("Le Malade Imaginaire").

En 2009, elle retrouve un de ses fidèles collaborateurs, Bruno Podalydès avec qui elle tourne Bancs Publics (Versailles rive droite).

Guilaine Londez