Hanna Schygulla

Lullaby to my father (2013)

Photo dernier film Hanna Schygulla
Photo dernier film Hanna Schygulla

Biographie

Hanna Schygulla, issue d’un milieu modeste, passe la 1ère partie de sa vie essentiellement à Munich, où elle étudie les lettres et la comédie, mais où elle rencontre surtout le réalisateur allemand Rainer Werner Fassbinder, dont elle va rapidement devenir l’égérie et la muse.

Après une période consacrée au théâtre, c’est sous sa direction qu’elle débute au cinéma, dans L’ Amour est plus froid que la mort, en 1969. Hanna Schygulla tient ensuite la vedette de nombreuses oeuvres d’un Fassbinder débutant (sur grand et petit écran), parmi lesquelles Les Dieux de la peste, Prenez garde a la sainte putain ou Le Marchand des 4 saisons.

Mais c’est en 1978 que le cinéaste d’outre-rhin lui offrira l’un de ses plus grand rôles avec Le Mariage de Maria Braun, suivi peu de temps après par Lili Marleen.

En 1974, la comédienne joue pour Wim Wenders dans Faux Mouvement, 1er signe d’une reconnaissance internationale. Par la suite, elle évolue chez Volker Schlöndorff (Le Faussaire - 1981), Ettore Scola (La Nuit de Varennes - 1982), Jean-Luc Godard (Passion - 1982) et Marco Ferreri qui, en 1983, lui fait remporter le Prix d’interprétion à Cannes grâce à L’ Histoire de Piera.

Hanna Schygulla s’illustre ensuite dans Un amour en Allemagne d’Andrzej Wajda, retrouve Ferreri avec Le Futur est femme et tient l’un des rôles du Dead again de Kenneth Branagh. On la voit ensuite jouer pour Amos Gitaï (Golem, l’esprit de l’exil, Terre promise), Michel Deville (Aux petits bonheurs) et Agnès Varda (Les Cent et une nuits).

En 2000, elle est à l’affiche des Harmonies Werckmeister. Outre le cinéma et le théâtre (Antitheater, Brecht), elle se lance dans la chanson et la poésie dans les années 90.
Lire la suite
Hanna Schygulla

Filmographie


Vidéos


Photos

A dernièrement tourné avec