Jean-François Richet

Blood Father (2016)

Photo dernier film Jean-François Richet
Photo dernier film Jean-François Richet

Biographie

Il a signé sa 1ère réalisation en 1995 avec Etat des lieux, qui a fait sensation lors de sa sortie. Il avait tourné ce film dont il était aussi scénariste et monteur, pour un budget de 150 000 Frs (environ 23 000 euros réunies grâce aux gains remportés en jouant au casinos et ses indémnités de chômage).
Portrait sans concession de la vie ouvrière, Etat des lieux était directement inspiré de son expérience personnelle. Le film a été nommé au César du meilleur premier film et plébiscité dans les festivals internationaux, notamment ceux d'Avoriaz, Sarasota, Avignon NY/ et Montréal. Le film a également remporté le Prix Cyril Collard 1996.

Le producteur Pascal Caucheteux a ensuite fait équipe avec Jean-François Richet pour produire ses 2 films suivants, dont Richet signe à nouveau le scénario et le montage : Ma 6-t va crack-er en 1997 puis De l'amour, avec Virginie Ledoyen.
Les 2 films ont été accueillis avec enthousiasme. MA 6-T va crack-er a été présenté au Festival de Cannes 1997 et dans la sélection Cinémas en France, au Festival de Stockholm et au Festival de Chicago. Drame ancré dans la musique rap, le film marque également le début de Jean François Richet comme producteur de musique. La B.O. du film est disque d'or, comme le seront les 2 albums qu'il produira avec les rappeurs français 2 Bal - 2 Neg.
Il a depuis produit des albums pour des artistes hip-hop américains comme KRS-One, B-Real de Cypress Hill, Afrika Bambaataa, Guru de Gangstarr, Mobb Deep, Ras-Kass et Eric Sermon.

Assaut sur le Central 13, sur les écrans en 2005, est le 1er film américain du réalisateur français Jean-François Richet. En 2008, il évoque la vie de Jacques Mesrine dans 2 films intitulés L'instinct de mort et L'ennemi public n°1. Le rôle du célèbre gangster est confié à Vincent Cassel.
Lire la suite
Jean-François Richet

A dernièrement tourné avec