Jean Genet

Poison (1990)

Photo dernier film Jean Genet
Photo dernier film Jean Genet

Biographie

Jean Genet naît à Paris en décembre 1910, de père inconnu. En juillet 1911, il est abandonné "légalement" par sa mère à l’Assistance publique et confié jusqu’à l’âge de 13 ans à une famille du Morvan. En 1926, après un vol anodin et une série de fugues, il est emprisonné puis placé à la Colonie pénitentiaire de Mettray jusqu’à sa majorité.
De 1929 à 1949, il s’engage dans l’armée puis déserte et commence une vie marquée de petits vols et de vagabondages dans toute l’Europe. Il effectue plusieurs séjours en prison, notamment à Fresnes, où il commence à rédiger son œuvre poétique et romanesque (Le Condamné à mort, Notre-Dame-des-Fleurs, Journal du voleur…). Il sort définitivement de prison en 1949.
De 1955 à 1961, il crée son cycle théâtral (du Balcon aux Paravents). Il décide de renoncer à la littérature en 1965, suite, notamment, au suicide de son ami, Abdallah.
En 1970, il se rend aux Etats-Unis pour soutenir le combat des Panthères noires, puis, à l’invitation de l’OLP, il part séjourner dans les camps palestiniens. A Irbid, en Jordanie, il rencontre Hamza et sa mère, qui deviendront le couple emblématique d’Un captif amoureux. De 1970 à 1972, il effectue quatre voyages au Moyen-Orient. Il est expulsé par les autorités jordaniennes en novembre 1972.
En 1979, il apprend qu’il est atteint d’un cancer à la gorge.
En septembre 1982, il est à Beyrouth et l’un des premiers Européens à pénétrer dans le camp de réfugiés palestiniens de Chatila après le massacre perpétué par les phalangistes libanais. Quatre heures à Chatila paraît en janvier 1983 dans la Revue d’études palestiniennes.
En 1983, il écrit et rassemble les textes qui formeront Un captif amoureux. Il en remet le manuscrit aux éditions Gallimard en novembre 1985, après avoir, en 1984, effectué un ultime voyage en Jordanie et retrouvé la trace de Hamza.
En mars 1986, il est au Maroc, terre d’adoption de ses dernières années. Revenu à Paris, il corrige le deuxième jeu d’épreuves d’Un captif amoureux et meurt, dans une chambre d’hôtel, dans la nuit du 15 au 16 avril. Le 25 avril 1986, il est enterré dans le cimetière de Larache, au Maroc, sur une falaise dominant la mer.
Lire la suite
Jean Genet

Vidéos


Photos

A dernièrement tourné avec