Jean-Paul Belmondo

L'homme de rio (2013)

Photo dernier film Jean-Paul Belmondo
Photo dernier film Jean-Paul Belmondo

Biographie

Né le 9 Avril 1933 à Neuilly Sur Seine, il est le fils du sculpteur Paul Belmondo et sa mère est artiste-peintre.

Enfant il est passionné de boxe et de théâtre. A seize ans, il décide de devenir acteur. Il prépare le Conservatoire chez Raymond Girard. Un an après, en 1950, il débute sur scène avec une tournée dans les hôpitaux de Paris, dans le rôle du Prince de La Belle au Bois Dormant. En 1951, il passe le concours d'entrée au Conservatoire et fait la connaissance de Jean-Pierre Marielle, Jean Rochefort, Michel Beaune et Pierre Vernier qui deviendront ses grands amis. En 1953, il épouse Elodie, danseuse à Saint-Germain-des-Prés et aura trois enfants avec elle : Patricia, Florence et Paul.

En 1957, il débute à l'écran dans de petits rôles : Sois belle et tais toi, Les tricheurs, Les copains du Dimanche. En 1959, il tourne A double tour de Claude Chabrol puis c'est la révélation avec A bout de souffle, dont il est la vedette, aux côtés de Jean Seberg, dans une mise en scène de Jean-Luc Godard.

Jean-Paul Belmondo devient célèbre. Il peut jouer avec autant de vraisemblance et de naturel un aristocrate ou un garçon du peuple, un intellectuel ou un gangster, un prêtre ou un clown. A partir de 1964, Jean-Paul Belmondo rencontre un grand succès populaire avec plusieurs films et aborde tous les genres ; l'aventure avec 100 000 dollars au soleil, L'homme de Rio, la fantaisie avec Les tribulations d'un chinois en Chine, Pierrot le fou, l'action avec Borsalino, le drame dans Week-end à Zuydcoote...

Mais, sa carrière ne s'arrête pas là, et il rencontre un succès phénoménal avec des films tels que Flic ou voyou, Le guignolo, Le professionnel, L'as des as, Le marginal, Les morfalous ... tous des succès au box office français. Succès qui tient pour une grande partie de son jeu d'acteur excellent et des cascades qu'il réalise lui-même, se mettant à chaque fois en danger. Il revient ensuite au théâtre où il joue le personnage de Kean dans une pièce de Robert Hossein.

Puis il remonte sur les planches en 1990 dans Cyrano de Bergerac sur une mise en scène de Robert Hossein, en 1995 dans Tailleur pour dames, mise en scène de Bernard Murat, en 1998 La puce à l'oreille de Georges Feydeau, également de Bernard Murat ou encore en 1998 Frédérick ou le boulevard du crime d'Eric-Emmanuel Schmitt.

Sa prestation dans Itinéraire d'un enfant gâté lui vaut le césar du meilleur acteur. Dans les années 90/2000 il se fait plus rare, mais on a pu le voir dans en Jean Valjean dans Les misérables de Claude Lelouch, dans Peut être de Cédric Klapisch en fils de Romain Duris (!) ou encore dans 1 chance sur 2 de Patrice Leconte, véritable véhicule à stars puisqu'il y partageait la vedette avec Alain Delon et Vanessa Paradis. Surnommé Bébel depuis fort longtemps, Jean-Paul Belmondo est une des figures emblématiques du cinéma français reconnu à travers le monde entier.
Lire la suite
Jean-Paul Belmondo

Filmographie


A dernièrement tourné avec