Dragon Inn (2015)

Photo dernier film King Hu
Photo dernier film King Hu

Biographie

Hu Jinquan, alias King Hu, a été élevé dans une milieu cultivé qui lui a donné l’amour des récits épiques traditionnels. Né à Pékin, en 1931, d’un père peintre et d’une mère passionnée d’histoire, il se lance des études d’art puis émigre à Hong-Kong en 1949.

C’est en 1958 qu’il entre à Cinema City, dans l’antre de la Shaw brothers, société de production spécialisée dans les films d’arts martiaux qui fait fortune dans toute la péninsule asiatique. Il est d’abord assistant de Li Han-hsiang, cinéaste qu’il vénère, puis réalise The Story of Sue San en 1964.

Sa troisième réalisation, L’Hirondelle d’Or, avec la star Cheng Pei-pei est un énorme succès en 1966 et lui permet de poser les bases de son style. Malheureusement son perfectionnisme et son sens du détail ne sied pas forcément aux frères Shaw, habitués aux rythmes industriels, et King Hu migre vers Taïwan en 1967 où il réalisera, coup sur coup, entre 1967 et 1979, ses plus grands chefs-d’œuvre.

De L'Auberge du printemps à Raining in the mountain, en passant par A Touch of Zen, son style atteint une sophistication proche de la perfection. Surdécoupage des séquences de combat, clair-obscur en forêt et nuages de fumées servent en effet une esthétique mystique, visuellement proche de la calligraphie.

Au début des années 80, King Hu a de plus en plus de mal à faire des films. Il quitte le projet Swordsman pourtant initié par Tsui hark, grand admirateur de son œuvre. Après Painted Skin en 1992 et malgré la reconnaissance critique en Europe, son ultime projet de film historique sur les immigrants chinois aux Etats-Unis, échoue.

Il meurt le 14 janvier 1997, à Taipei.
Lire la suite
King Hu

Vidéos


Photos

A dernièrement tourné avec