Aucune photo de dernier film pour  Mario Brenta

BIOGRAPHIE

Un cinéma plus rare et personnel.

Mario Brenta débute dans la publicité, d'abord graphiste puis scénariste de spots télévisés. Installé à Rome, il alterne l'activité d'assistant metteur en scène et scénariste. En parallèle, il réalise ses premiers courts métrages et collabore à diverses missions de télévision. Vermisat (1974) son premier long métrage, réalisé avec très peu de moyens, est en quelque sorte le premier film révélation de l'année. Le film est présenté à la sélection officielle du festival de Venise et remporte le prix spécial du Jury au Festival International de Valladolid. Il se consacre ensuite principalement au documentaire de création pour la télévision. Il réalise Effet Olmi (1982) et Robinson en lagune (1985). Il revient à la fiction avec Maicol (1988), histoire nocturne urbaine, minimaliste et cruelle d'une fille-mère avec un enfant de 5 ans. Il obtient le prix "Film et jeunesse" à Cannes et le prix "Georges Sadoul". Le film est produit dans le cadre de "Ipotesi Cinema" atelier cinématographique crée par Ermano Olmi, dont Mario Brenta a été un des membres fondateurs et où il forme de nouveaux réalisateurs.
Barnabo delle montagne (1994), son dernier long métrage tiré du roman de Dino Buzzati, est une oeuvre qui s'inscrit complètement dans le "réalisme magique". Le film est sélectionné en compétition au festival de Cannes. Mario Brenta est aussi professeur de Théories et Techniques du Langage Cinématographique à l'Université de Padoue.
 Mario Brenta