Robert De Niro

Dirty Papy (2016)

Photo dernier film Robert De Niro
Photo dernier film Robert De Niro

BIOGRAPHIE

Né dans le quartier new-yorkais de Little Italy, Robert de Niro entame à seize ans une formation d'acteur qui le mène sucessivement au Dramatic Workshop, au Luther James Studio, chez Stella Adler et enfin au célébre Actors' Studio.
Il joue en tournée et off-Broadway, Long Day's Journey into Night, Cyrano de Bergerac, Tchin Tchin de François Billetdoux et One night Stands of a noisy Passenger de Shelley Winters.

Après trois comédies semi-improvisées de Brian de Palma : The wedding party, Greetings et Hi, Mom ! (dont une scène préfigure le célèbre monologue "You talkin' to me ?" de Taxi Driver), ainsi qu'une création remarquée dans Bloody Mama de Roger Corman, De Niro remporte le New York Film Critics Award du meilleur second rôle dans Bang the drum slowly de John Hancock et Mean Streets de Martin Scorsese.

En 1974, son interprétation du jeune Vito Corleone dans Le Parrain, 2ème partie lui vaut l'Oscar du meilleur second rôle, récompense à laquelle s'ajouteront : l'Oscar et le Golden Globe de meilleur acteur et les trophées des New York Film Critics, du National Board of Review et des Los Angeles Film Critics pour sa fulgurante interprétation de Raging Bull.

Pour Taxi Driver il est une nouvelle fois cité à l'Oscar et au Golden Globe et restera définitivement dans la mémoire des cinéphiles. D'autres citations à l'Oscar du meilleur acteur viendront agrandir son palmarès avec les films Voyage au bout de l'enfer, L'Eveil et Les nerfs à vif.

Habitant ses personnages avec une rigueur et une intensité légendaires, De Niro a illustré ses talents dans des genres aussi divers que le film policier (Sanglantes confessions, Il était une fois en Amérique), la comédie musicale (New York, New York,) l'épopée guerrière (Voyage au bout de l'enfer), la satire (Des hommes d'influence), le film d'anticipation (Brazil), la comédie sentimentale (Falling in love), le film historique (Mission), la comédie d'action (Midnight Run), ou encore et la comédie où il a enregistré deux succès majeurs avec Mafia Blues et Mon beau-père et moi.

En 1988 il fonde avec Jane Rosenthal la société Tribeca par l'entremise de laquelle il a produit son propre long métrage : Il était une fois le Bronx, ainsi que la série télévisée Tribeca, la mini-série Witness to the mob, inspirée de la vie de Sammy The bull Gravano et une quinzaine de films, dont Les nerfs à vif.

De cette filmographie très dense, et de ses collaborations, il faut très certainement retenir celles avec Martin Scorsese (outre les films déjà cités, ne pas oublier Casino et Les Affranchis), Michael Mann (Heat, avec Al Pacino), Brian De Palma (Les Incorruptibles) et Quentin Tarantino (Jackie Brown). On peut noter toutefois que depuis la seconde moitié des années 90, s'il a connu de nombreux succès au box-office, il ne semble pas avoir trouvé l'envie - ou le bonheur - d'incarner des rôles à la mesure de ceux qui ont fait sa légende.

En 2007, il revient pour la seconde fois en tant que réalisateur Avec Raisons d'Etat (The Good Shepherd), où il dirige entre autres Matt Damon et Angelina Jolie, puis il est au casting de Stardust : Le mystère de l'étoile. L'année suivante, il est à l'affiche du film What just happened de Barry Levinson, encore très loin de sa gloire passée.

En 2010, dans "Little Fockers", il se joue de ses talents comiques dans le rôle de Jack Byrnes, le beau-père psychorigide de la série "Mon beau-père et moi" réalisée par Jay Roach. L'année suivante, il joue aux côtés de Milla Jovovich et Edward Norton dans Stone, avant d'officier en tant que Président du Jury au Festival de Cannes.
Robert De Niro