Robert Donat

Les 39 marches (1935)

Photo dernier film Robert Donat
Photo dernier film Robert Donat

Biographie

Né au début du XXème siècle en Angleterre, Robert Donat ( de son vrai nom Friedrich Robert Donath) est d'une nature si timide que sa mère lui fait prendre des cours d'élocutions... qui l'amènent sur les planches de théâtre. Formé sur les planches, il voyage à travers le monde pendant plus de quatre ans. C'est Alexandre Korda qui va l'engager dans ses premiers films dont La Vie privée d'Henry VIII où Donat joue face à Charles Laughton.

Bien que rebuté au départ à l'idée d'intégrer Hollywood, Donat trouve le succès via Le Comte de Monté Cristo en 1934 où il interprète le célèbre Edmond Dantès. Séduit Hitchcock l'engage sur Une femme disparaît (1935) brillant thriller en huis clos où une femme disparait lors d'un voyage en train. Victime de crises  régulières d'asthme, il est si convaincant sans son rôle pour le film Le Chevalier sans armure de Jacques Feyder que Dietrich en personne refuse qu'on le remplace. Par la suite, sous contrat avec la MGM, il tourne le film qui va lui permettre de remporter l'Oscar en 1939 : Au revoir, Mister Chips de Sam Wood. Dans ce film, Donat joue le rôle d'un professeur de latin qui impose une discipline de fer pour avoir le respect de ses élèves. C'est une chronique qui se situe entre la fin du XIXème et la fin de la Première Guerre Mondiale.

En 1948, il tente une fois l'expérience de la réalisation avec The Cure for Love puis retrouve un grand rôle en 1951, avec La Boîte magique. Il décède en 1958 d'une dernière crise d'asthme.
Lire la suite
Robert Donat

Vidéos


Photos

A dernièrement tourné avec

Lajos Biró

Scénario original

Alexander Korda

Réalisateur

Merle Oberon

Anne Boleyn