Steve Evets

Le Géant Egoïste (2013)

Photo dernier film Steve Evets
Photo dernier film Steve Evets

BIOGRAPHIE

Steve Evets est né en 1960 en Angleterre.

Il se décrit lui-même comme "un acteur payé à la tâche", mais peu d’acteurs ont son parcours. Il confie : "Je suis né dans une famille d’ouvriers de Salford. Je suis sorti de l’école sans la moindre idée de ce que j’allais faire, mais le dernier jour, un type est venu nous montrer un film sur la Marine marchande, et j’ai dit : "Pourquoi ils ne nous ont pas montré ça plus tôt ? Pas d’officiers à saluer, pas d’uniformes...". Et je me suis engagé dans la Marine marchande."

Trois ans plus tard, il était renvoyé. "J’avais fait toutes sortes de trucs, j’avais sauté deux fois d’un bateau au Japon, j’avais passé mon 18ème anniversaire dans un bordel de Bombay – c’était une expérience très libératrice ! J’étais comme un jeune chien fou à l’époque. Puis j’ai trouvé un job de livreur de tuyaux industriels pour une boîte, parce que je n’avais pas d’autre option. Je me suis marié, ça a foiré et la boîte m’a licencié. Alors j’ai décidé de faire ce que j’avais en tête : être acteur, ou un truc créatif." Des rôles de figuration, du théâtre d’avant-garde et des spectacles communs ont suivi.

Pour obtenir sa carte de l’Equity, le syndicat britannique des comédiens, Steve a changé son nom de famille, Murphy, pour le palindrome Evets. Il a fait des doublages, des comédies –il se produisait sous le nom d’Adolph Chip-pan– et de la musique –il a joué de la basse avec The Fall mais il s’est brouillé depuis, comme cela arrive souvent, avec le chanteur, Mark E. Smith.

Il a ces derniers temps beaucoup joué pour la télévision, dans des séries en tous genres allant de Shameless à Heartbeat. Il confie : "Ça a toujours été dur. Mais je n’ai jamais fait ce métier pour l’argent, sinon j’aurais laissé tomber depuis des années. Je suis resté parce qu’il faut avoir dans sa vie quelque chose que l’on aime faire, et il se trouve que pour moi, c’est jouer."

En 2009, Steve Evets fait partie du casting de Looking for Eric de Ken Loach, aux côtés de Eric Cantona. Il y joue le rôle d'Eric Bishop, personnage qu'il décrit ainsi : "Il fait partie de ces types qui se sont simplement installés dans une existence banale, médiocre. Mais il a bon coeur. Il ne réfléchit pas toujours avant de dire tout haut ce qu’il pense tout bas. Il n’a pas su faire face à ses responsabilités autrefois avec sa première femme, Lily, et c’est un peu l’origine de tous ses problèmes. Ça, et son enfance avec un père bagarreur, une brute. Il n’a pas toujours été suffisamment fort pour dire : "Non, je n’accepterai pas cela ".
Le film a été sélectionné en compétition officielle du festival de Cannes 2009.
Steve Evets