Thierry Fortineau

Nuit noire, 17 octobre 1961 (2005)

Photo dernier film Thierry Fortineau
Photo dernier film Thierry Fortineau

Biographie

Né en 1953 à Nantes, Thierry Fortineau passe au Conservatoire de sa ville natale avant de rejoindre la troupe de l'Américain Stuart Seide. Dans les années 1980, il s'illustre notamment au Théâtre de la Criée à Marseille, où il joue Le Journal d'un curé de campagne, qui lui vaut le Molière de la révélation théâtrale.

En 2003, il obtient celui du meilleur comédien pour la pièce Gros-Câlin, jouée au Théâtre Pépinière-Opéra à Paris. Grand homme de théâtre, dôté d'une voix atypique, sensible et légèrement éraillée, Thierry Fortineau apparaît à l'écran en 1988 dans Doux amer. Il interprète le gendre de Michel Serrault dans Bonjour l'angoisse.
 
En 1990, il obtient une nomination au César du Meilleur espoir masculin pour sa composition de précepteur humaniste, dans Comédie d'été de Daniel Vigne, où il a pour partenaire Maruschka Detmers, sa compagne à la ville. Les deux comédiens se retrouvent dès 1991 dans Le Brasier d'Eric Barbier, qui narre le quotidien des mineurs du Nord dans les années 30.

Acteur en vue au début des années 90, Thierry Fortineau campe un homme ordinaire dévoré par la passion dans Un coeur qui bat de François Dupeyron (1991) et fait le joli coeur chez Tacchella dans L'Homme de ma vie. En 1992, on le retrouve en taulard parvenant à s'évader grâce à son épouse dans La Fille de l'air.

Après cette série de premiers rôles, Thierry Fortineau s'éloigne pourtant des plateaux de cinéma, menant une brillante carrière sur les planches tout en travaillant pour le petit écran. En 1995, il est à l'affiche de Le Visiteur, d'Eric-Emmanuel Schmitt dans une mise en scène Gérard Vergez au Théâtre de Paris, puis il travaille avec Xavier Durringer, en 1999 dans la pièce de Jane Birkin intitulée : Oh ! pardon tu dormais. Il a le flair des grands comédiens et se retrouve à l'affiche de spectacles qui font parler d'eux ainsi, entre autre Une pièce espagnole de Yasmina Reza mis en scène par Luc Bondy il y interprète le personnage de Fernan. Son dernier rôle sur les planches, il le tiendra dans  Chère Maître de Peter Eyre d'après la correspondance de Gustave Flaubert et George Sand, mise en scène par Sandrine Dumas en 2005.

Il faut attendre cette même année pour le retrouver au cinéma. Cet habitué des films d'époque se glisse alors dans la peau du préfét Papon pour les besoins de Nuit noire 17 octobre 1961 et apparaît en mondain des années 1910 dans Gabrielle de Chéreau.
 
Il décède le 8 février 2006 à l'age de 52 ans des suites d'un cancer.
Lire la suite
Thierry Fortineau

Vidéos


A dernièrement tourné avec