Yuzo Kawashima

Aucune photo de dernier film pour  Yuzo Kawashima

Filmographie


Une hôtesse de bar du quartier de Ginza trahie par tous les hommes qu'elle a rencontrés, veut en finir avec la vie. Elle se remémore son existence pitoyable avant de passer à l'acte. D'après le roman de Shôhei Oka.
Pour endiguer les risques de surpopulation dans les années difficiles de l'après-guerre, un ministre de la santé propose des mesures iniciatives pour limiter les naissances, Mais on découvre que le politicien a des moeurs dissolues et qu'il multiplie sa progéniture.
Dans une maison close de Shinagawa où se retrouvent marchands, artisants et samourais, un jeune homme qui ne peut pas régler ses dettes est pris en otage par le patron des lieux. Une comédie truculente sur la vie d'Edo dans les derniers jours du shogounat des Tokugawa.
Dans une pension de famille d'un quartier populaire vit une population hétéroclite faite de prostituées, de jeunes à la dérive et d'autres laisséspour-compte de la reconstruction du Japon. D'après un roman de Masuji Ibuse.
Saheiji et ses acolytes se retrouvent sans un sou pour payer le bon temps qu'ils ont passé dans un bordel de Shinagawa. Furieux, le patron prend Saheiji en otage jusqu'au paiement de ses dettes et l'enferme dans un cagibi. Mais Saheiji, malin, réussit à se faire passer pour le patron du bordel...
Une chronique historique du petit peuple d'Osaka à travers la vie d'une famille d'ouvriers entre la fin du XIX siècle et les années 1930. Adaptation d'un roman de l'écrivain populaire et progressiste Sakunosuke Oda (1913 1947) dont la plupart des oeuvres ont été portées à l'écran.
Satoko, maitresse d'un celebre peintre decede, repute pour ses tableaux d'oies sauvages, va vivre chez le bonze Jikai, selon les voeux de son amant. Dans ce temple vit un jeune apprenti, Jinen, pauvre fils d'un paysan accueilli par le bonze. D'etranges rapports s'etablissent entre ces trois personnages.
Un jeune couple décide de fuguer après que leur mariage eut été empêché. Ils errent dans Tôkyô à la recherche d'un travail et d'un toit. Ils finissent par élire domicile dans un bar de Suzaki, un quartier de prostitution de Tôkyô.
Satoko, maîtresse d'un célébre peintre réputé pour ses tableaux va vivre après la mort de ce dernier et selon ses volontés chez un bonze. Dans son temple vit le fils d'un paysan pauvre qu'il a recueilli. D'étranges rapports s'établissent entre les trois. Le bonze est épris de Satoko tandis que celle-ci est attirée par le novice.
Dans le Japon de l'après guerre, les fourberies d'un couple et de ses enfants qui, pour jouir du bien-être du monde moderne, se livrent à des escroqueries en tout genre. Un des meilleurs films de Kawashima.
Le portrait d'une geisha des bas quartiers qui porte un regard sensible sur les changements de la condition féminine dans le Japon de l'aprèsguerre.