Bruce Greenwood

Pentagon Papers (2018)

Photo dernier film Bruce Greenwood
Photo dernier film Bruce Greenwood

BIOGRAPHIE

Il a été salué pour son portrait de John F. Kennedy dans Treize Jours le drame de Roger Donaldson sur la crise des missiles cubains, également interprété par Kevin Costner.

Il se destine à l'origine à une carrière de skieur professionnel lorsqu'une blessure au genou l'oblige à se réorienter. Il s'inscrit alors à l'University of British Columbia, où il découvre le théâtre et le cinéma et choisit de devenir acteur.

Après plusieurs petits métiers et quelques rôles mineurs, il décroche au milieu des années 80 celui du Dr. Seth Griffin dans St. Elsewhere.

Pendant les dix années qui suivent, il tourne sans relâche différents téléfilms et séries dont la célèbre Nowhere Man en 1995 et 1996.

Depuis 1997, Bruce Greenwood se consacre au cinéma. Cette année là, il incarne un père effondré par la mort de ses deux enfants dans un accident de car dans le drame d'Atom Egoyan De beaux lendemains.

Cette prestation lui vaut une nomination au Genie Award du meilleur acteur - l'équivalent canadien de l'Oscar -  il avait déjà été remarqué auparavant pour son rôle dans Exotica du même réalisateur.

On a pu le voir également dans L'Enfer du devoir de William Friedkin, avec Tommy Lee Jones, Comme un voleur de Scott Sanders avec Alec Baldwin, The Lost Son de Chris Menges, avec Daniel Auteuil et Nastassja Kinski, et Here on earth de Mark Piznarski, avec Chris Klein et Josh Hartnett.

Côté télévision, il est l'interprète des séries The companion et Summer Dreams : The Story of the Beach Boys, dans laquelle il incarne Dennis Wilson. Il tourne ensuite It's a girl thing avec Kate Capshaw, Stockard Channing, Rebecca de Mornay et Mia Farrow. Il a tenu récemment la vedette d'une série inspirée de La splendeur des Amberson d'Orson Welles.

Il partage à présent sa carrière entre films de studios et cinéma indépendant. On le retrouve dans Ararat, son troisième film sous la direction d'Atom Egoyan; dans le remake de Swept Away par Guy Ritchie, dans lequel il a Madonna pour partenaire, ainsi que dans The Core de Jon Amiel. Il se retrouve  ensuite à l'affiche de Hollywood Homicide avec Harrison Ford et Josh Hartnett, et du film indépendant Republic of love.

En 2008, il incarne le Président des Etats-Unis dans Benjamin Gates et le livre des secrets.  
Bruce Greenwood