Carl Theodor Dreyer

Ordet (1955)

Photo dernier film Carl Theodor Dreyer
Photo dernier film Carl Theodor Dreyer

BIOGRAPHIE

Carl Theodor Dreyer est en 1889 à Copenhague, et s'est éteint le 20 mars 1968 dans la capitale danoise.

Il commençe sa carrière en 1918 avec Le Président que suivit Pages arrachées au livre de Satan, deux films qui lui permirent de devenir rapidement un des plus prolifiques cinéastes européens du muet. Il l’achève en 1964 avec Gertrud où les cinéastes de la Nouvelle Vague française reconnurent une oeuvre majeure du cinéma moderne.

Durant ces 40 ans d’une vie tout entière vouée au cinéma, Dreyer réalisa 14 longs métrages : 9 films muets en 9 ans au Danemark, en Suède, en Allemagne et en France, et 5 parlants dans les 36 années qui suivirent l’extraordinaire Passion de Jeanne d’Arc. Sa carrière fut donc aussi longue que ses oeuvres furent rares. Rareté qui s’explique autant par la frilosité des producteurs que par le soin méticuleux qu’il apportait à la préparation de chacun de ses films, mûris de longues années avant leur tournage.

Il demeure, pour la postérité, le cinéaste des visages féminins et des tourments de l’amour chrétien dans une société désenchantée, comme en témoignent, aux deux extrémités de son oeuvre, La Passion de Jeanne d’Arc (1928), achèvement des recherches du cinéma muet, et Gertrud (1964), source d’inspiration pour tout le cinéma moderne.

"Puisque le réalisme n’est pas l’art en soi, et puisqu’il faut en même temps qu’il y ait une correspondance entre l’authenticité des sentiments et l’authenticité des choses, je cherche à faire entrer les réalités dans une forme simplifiée et abrégée pour atteindre
ce que j’appellerai un réalisme psychologique."
Carl Theodor Dreyer
Carl Theodor Dreyer