Charlotte Rampling

Hannah (2018)

Photo dernier film Charlotte Rampling
Photo dernier film Charlotte Rampling

BIOGRAPHIE

Charlotte Rampling est née le 5 Février 1946 à Sturmer en Angleterre.

Depuis ses débuts en 1964 dans Le knack ou comment l'avoir sous la direction de Richard Lester, Charlotte Rampling s'est imposée comme l'une des plus célèbres actrices européennes.

Fille d'un colonel anglais, elle s'installe à Fontainebleau avec sa famille à l'âge de 9 ans. Adolescente, elle joue dans des spectacles de music-hall, puis devient mannequin, après son premier film et suit la formation de la Royal Court School.

Elle s'installe ensuite en Italie, où elle rencontre Luchino Visconti. Celui-ci la dirige dans Les damnés en 1969. Elle tourne ensuite Dommage qu'elle soit une putain de Giuseppe Patroni-Grif., Les six femmes d'Henry VIII de Waris Hussein, Zardoz de John Boorman. Révélée au grand public en 1974 dans le film-choc de Liliana Cavani Portier de nuit, elle explore par la suite des personnages troubles, complexes, tels ceux de La chair de l'orchydée de Patrice Chéreau, Adieu ma jolie de Dick Richards, ou Max mon amour de Nagisa Oshima. Elle joue aussi dans Stardust memories de Woody Allen et Le verdict de Sidney Lumet.

À la fin des années 70, elle revient en France et tourne Un taxi mauve d'Yves Boisset, Viva la vie de Claude Lelouch, et On ne meurt que deux fois de Jacques Deray, qui lui vaut sa première nomination au César de la meilleure actrice en 1985.Elle tourne par la suite des films comme Angel heart d'Alan Parker, Les ailes de la colombe de Iain Softley, ou Signs & wonders de Jonathan Nossiter.

Elle interprète l'un de ses rôles les plus marquants en 2000 dans Sous le sable de François Ozon. Elle est nommée au César de la meilleure actrice. Elle retrouvera le réalisateur 3 ans plus tard pour Swimming pool qui lui vaudra une nouvelle nomination.

En 2001, elle a reçu un César d'honneur pour l'ensemble de sa carrière. On a pu la voir depuis dans Spy game, Jeu d'espion de Tony Scott, Embrassez qui vous voudrez de Michel Blanc, Immortel d'Enki Bilal, Crimes contre l'humanité de Norman Jewison, Les clefs de la maison de Gianni Amelio, Seule la mort peut m'arrêter de Mike Hodges, et Vers le sud de Laurent Cantet. En 2006 elle joue aux côtés de Sharon Stone dans le film de Michael Caton-Jones, Basic Instinct 2.

On la retrouve ensuite dans Désaccord parfait d'Antoine De Caunes, Purple america, Angel de François Ozon, The duchess et Babylon A.D de Kassovitz. Elle revient en 2008 dans The Duchess de Saul Dibb aux côtés de Ralph Fiennes et Keira Knightley. En 2009, on la retrouve à l'affiche de La femme invisible de Agathe Teyssier, aux côtés de Julie Depardieu et Micheline Dax.
Charlotte Rampling