Fabrice Luchini

Ma Loute (2016)

Photo dernier film Fabrice Luchini
Photo dernier film Fabrice Luchini

Biographie

Fabrice Luchini est né le 1 Novembre 1951 à Paris.  Fils d'un immigré italien, il passe son enfance dans le quartier de la Goutte d'or.

La rue lui paraissant moins hostile que l'école, il vend à la criée les fruits et légumes du commerce de ses parents. Epris d'un engouement inextinguible pour la littérature, il dévore avec vélocité les romans de Balzac, Flaubert ou Proust. Mais sa mère, soucieuse, le place à 13 ans dans un salon de l'avenue Matignon en tant qu'apprenti coiffeur. Repéré par Philippe Labro dans une discothèque, Luchini se voit confier un premier rôle dans Tout peut arriver en 1969. Fabrice Luchini joue ensuite dans Le Genou de Claire d'Eric Rohmer, dont il va devenir l'acteur fétiche, et s'inscrit parallèlement aux cours de Jean-Laurent Cochet. Comme une révélation, il y découvre le théâtre, « la scène, le seul endroit où tu peux travailler ».

Il lui faudra ainsi attendre 1990 et son rôle dans La Discrète de Christian Vincent pour qu'il soit enfin reconnu du grand public. Dès lors, Fabrice Luchini enchaîne grosses productions et films d'auteurs, laissant libre court à son talent détonant et à sa verve dans Riens du tout de Cédric Klapisch en 1992, Tout ça... pour ça ! de Claude Lelouch en 1993, ou encore Beaumarchais, l'insolent d' Edouard Molinaro en 1995. Depuis 2004, il donne la réplique à des actrices telles que Sandrine Kiberlain dans Rien sur Robert, Nathalie Baye dans Barnie et ses petites contrariétés et Sandrine Bonnaire dans Confidences trop intimes.

Mais le comédien, qui retrouve son complice Vincent Lindon dans Le Coût de la vie en 2002 et propose une méthode unique pour régler tous les maux dans La Cloche a sonné en 2004, se consacre petit à petit davantage à la scène, où il rencontre un important succès en déclamant des textes de La Fontaine, Nietzche ou Céline.

De retour sur le grand écran en 2006 avec le long-métrage Jean-Philippe de Laurent Tuel, il incarne un fan de Johnny Hallyday qui se réveille dans un monde où son idole n'a jamais existé.  En  2007 il est à l'affiche de Molière de Laurent Tirard et Le Vivarium. L'année suivante, on le retrouve dans le Paris de Cédric Klapish et quelques mois plus tard (été 2008), il est à l'affiche de La fille de Monaco d'Anne Fontaine.
Lire la suite
Fabrice Luchini

Filmographie


A dernièrement tourné avec