George Miller

Mad Max : Fury Road (2015)

Photo dernier film George Miller
Photo dernier film George Miller

Biographie

Né  à Chinchilla, dans le Queensland en Australie, George Miller se passionne très tôt pour le cinéma américain. A la fin de ses études primaires, il entre en pension à Brisbane, puis s'inscrit au lycée de Sydney. Il réalise son premier court métrage au cours de ses études à la Faculté de médecine de la Nouvelle-Galles du Sud, et durant son internat à l'Hôpital St. Vincent de Sydney, consacre ses week-ends à travailler comme technicien sur des courts métrages expérimentaux. Pendant ses études de médecine, il se lie avec Brian Kennedy. Miller investit 1 500 dollars (la totalité de ses économies et celles de Kennedy) dans la réalisation d'un court métrage satirique de 14 minutes : Violence in the city, part one, qui remportera deux prix de l'Australian Film Institute et sera présenté aux Festivals de Sydney et Moscou.

Après plusieurs années d'efforts, les deux associés parviennent à réunir 350 000 dollars pour réaliser Mad Max (1979). Précédé d'un bouche à oreille flatteur, ce road movie apocalyptique à la violence suggérée devient la première production australienne à vocation internationale et, à l'époque, le succès n° 1 de l'histoire du cinéma australien. Après un séjour d'une dizaine de mois à Los Angeles, où il suit des cours de technique et d'interprétation, Miller entame en janvier 1981 la préproduction de Mad Max 2, qui le confirmera comme un des réalisateurs les plus doués du cinéma contemporain. L'oeuvre obtiendra cinq prix de l'Australian Film Institute et le Grand Prix du Festival d'Avoriaz et sera couronnée Meilleur film étranger par l'Association des Critiques de Los Angeles.

En 1982, Miller perd son partenaire Byron Kennedy dans un accident d'hélicoptère. Profondément marqué par ce drame, il poursuit leur tâche commune avec Doug Mitchell sous l'égide de la société Kennedy Miller et alterne avec un succès croissant entre cinéma et télévision. Mad Max 3 : Au-delà du dôme du tonnerre (1985) vient conclure une trilogie originale qui porte un Mel Gibson au summum du succès. En 1987, Miller s'octroie ensuite une "récréation" avec Les sorcières d'Eastwick, comédie fantastique dans lequel Jack Nicholson incarne le Diable en personne et "vampe" Cher, Susan Sarandon et Michelle Pfeiffer. Après ce succès international, Miller obtient sa première citation à l'Oscar du meilleur scénario original pour le drame Lorenzo, qui rapporte à Susan Sarandon une citation à l'Oscar de la meilleure actrice.

Son actif de producteur comprend le thriller Calme blanc de Phillip Noyce, qui fit connaître Nicole Kidman, The year my voice broke et Flirting de John Duigan ou encore Babe, le cochon devenu berger. Il réalise, produit et co-rédige trois ans plus tard la suite : Babe,  un cochon dans la ville. En 1995, il produit Video fool for love, puis écrit, réalise, produit et commente le documentaire 40, 000 years of dreaming, la contribution de l'Australie au Centenaire du Cinéma. Le 6 décembre 2006 sort dans nos salles son film d'animation Happy Feet.
Lire la suite
George Miller

Vidéos


Photos

A dernièrement tourné avec