Géraldine Pailhas

Le Semeur (2017)

Photo dernier film Géraldine Pailhas
Photo dernier film Géraldine Pailhas

BIOGRAPHIE

Née à Marseille, Géraldine fait ses premiers pas au cinéma en faisant de la figuration dans Trois places pour le 26 de Jacques Demy, alors même qu'elle se destine encore a une carrière de danseuse. Deux ans plus tard, sa carrière prend une autre dimension avec les Arcandiers et surtout la Neige et le feu de Claude Pinoteau (1991), rôle pour lequel elle est récompensée d'un César du Meilleur espoir féminin.

Elle joue ensuite aux côtés d’Yves Montand dans IP5 de Beineix puis travaille avec des acteurs américains comme Johnny Depp et Marlon Brando pour Don Juan DeMarco.  En 1995, son expérience avec Maurice Pialat sur le tournage de son dernier film, Le Garçu la conforte dans sa place d'actrice subtile et d'une rare justesse.

Pour autant, Géraldine ne s'enferme pas dans l'espace du cinéma d'auteur et tente des expériences dans le domaine de la comédie populaire grâce aux Randonneurs de Philippe Harel (1996) ou à La Parenthèse enchantée. Souvent sous-exploitée, dans un milieu du cinéma français où la discrétion ne fait pas toujours l'unanimité, elle apparaît régulièrement dans des productions plus standards (L'Adversaire, Une Vie à t'attendre, Le Coût de la vie), elle trouve parfois des rôles à sa mesure comme dans la Chambre des officiers de François Dupeyron où 5 x 2 de François Ozon.

A partir de 2006, son talent et son opiniâtreté commencent à être reconnu grâce à son rôle étrange de femme délaissée Je pense à vous de Pascal Bonitzer. C'est surtout en janvier 2008 que les projecteurs se tourne sur cet actrice à part lorsqu'elle interprète Didine dans le film éponyme de Vincent Dietschy. Face à son compagnon Christopher Thompson, dans un rôle attachant et intense, elle séduit la critique et le public.

Désormais présente parmi les actrices qui compte, mais toujours humble et au service des cinéastes, elle retrouve Philippe Harel et Les randonneurs à St Tropez en 2008. Un an plus tard, elle frappe à nouveau fort et au coeur, en habitant avec fragilité la jeune femme séduite par Guillaume Canet dans Espion(s) de Nicolas Saada.
Géraldine Pailhas