Gérard Lanvin

Photo dernier film Gérard Lanvin

BIOGRAPHIE

Néà Boulogne-Billancourt, Gérard Lanvin est sensible à la comédie dès son plus jeune âge. Il ne se tournera pas toutefois vers une filière artistique et va commencer par exercer toute sorte de métiers. Alors qu'il pratique l'activité de vendeur de jeans aux Puces, il rencontre le comédien Martin Lamotte qui lui présente Coluche. Grâce à ses contacts, il intègre un nouveau café-théâtre, La Veuve Pichard, et commence donc à jouer par cette entremise. Il interprétera notamment la pièce La revanche de Louis XI, et remplacera Thierry Lhermitte dans Amour, coquillages et crustacés (première version des bronzés au théâtre).

C'est Coluche qui le fait débuter au cinéma dans le rôle du bellâtre Chevalier Blanc de Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine. Sa carrière est lancée et il est bientôt à l'affiche du film de Bertrand Tavernier Une semaine de vacances, puis l'année suivante, partenaire de Michel Piccoli dans Une étrange affaire, pour lequel il obtient le Prix Jean Gabin. Le bon accueil de Tir groupé, de Jean-Claude Missiaen l'impose définitivement dans le paysage cinématographique, et lui apporte une première nomination aux Césars.

A partir de cette date, le jeune premier au talent confirmé va enchaîner les tournages : il retrouve Michel Piccoli pour le violent Le prix du danger de Yves Boisset, on le voit dans Ronde de nuit de Missian aux côtés d'Eddy Mitchell, avant de triompher dans Marche à l'ombre, de Michel Blanc, puis aux côtés de Bernard Giraudeau dans Les spécialistes de Patrice Lecomte (11 millions de spectateurs pour les deux films).

Après ces 2 gros succès qui ont fortement participé à sa popularité vient Moi vouloir toi, film de Patrick Dewolf qu'il a co-écrit et dans lequel il a Jennifer sa compagne, pour partenaire. Gérard Lanvin tourne ensuite une comédie depuis longtemps passé culte Les frères Pétard de Hervé Palud avec Jacques Villeret.

Après cette grosse période de présence constante sur les écrans, l'acteur prend un peu de recul et devient plus exigeant sur le choix de ses films. Il commence par varier les registres : on le voit dans l'excellent Mes meilleurs copains, un film basé sur la nostalgie de Jean-Marie Poiré, il collabore ensuite par 2 fois avec Claude Lelouch avec Il y a des jours...et des lunes, salué par le public et la critique, puis La belle histoire, un projet ambitieux et long de quatre heures avec Béatrice Dalle comme principale Partenaire.

Vient Le fils préféré de Nicole Garcia dans lequel il retrouve Bernard Giraudeau, ainsi que Jean-Marc Barr. Pour son interprétation Gérard Lanvin remporte le César du meilleur acteur, mais peu enclin à la compétition entre gens du métier, il ne vient pas chercher sa distinction. Il travaille ensuite avec un autre réalisateur singulier Bertrand Blier pour Mon homme et collabore également avec des cinéastes plus jeune comme Eric Rochant dans Anna Oz et Pierre Jolivet avec le remake de En cas de malheur, intitulé En plein coeur, où il reprend le rôle de Jean Gabin aux côtés de Virginie Ledoyen.

On l'a vu dans Le goût des autres d'Agnès Jaoui (2ème César pour l'acteur) et l'adaptation des Morsures de l'aube de l'écrivain Toninno Benaquista, mis en scène par Antoine de Causne. On le retrouve dans des films à vocation populaire Le Boulet d'Alain Berberian et Trois zéro de Fabien Onteniente. En 2005, il joue aux côtés de Karin Viard dans Les Enfants, les tiens, les miens de Christian Vincent, puis dans le film de Frédéric Forestier, Les parrains. En 2006, il joue dans Camping d'Onteniente, Le Héros de la famille de Thierry Klifa et Le Prix à payer (2007) de Alexandra Leclère.

En 2008, on le retrouve dans le film évènement de Jean-François Richet : Mesrine, L'ennemi public n°1 aux côtés de Vincent Cassel. En début d'année 2009, Lanvin partage l'affiche avec Gérard Jugnot pour la comédie Envoyés très spéciaux et revient quelques mois plus tard dans Erreur de la banque en votre faveur aux côtés de Jean-Pierre Darroussin.
Gérard Lanvin