film1

Jet Li

film1

BIOGRAPHIE

Expert en arts martiaux, star d'abord en Asie puis dans le monde entier, Jet Li est né à Beijing le 26 avril 1963 et a commencé très jeune à étudier le Wushu (terme générique chinois désignant l'ensemble des arts martiaux). Entré à 9 ans à l'Ecole d'Arts martiaux de Beijing, il y suit deux années de formation intensive avant de remporter son premier championnat national. Il fera partie de la prestigieuse équipe de Wushu de Beijing. En tournée mondiale en 1974, il fait une démonstration de combat à deux pour le président Nixon à la Maison Blanche.
A 18 ans il a déjà remporté le titre de Champion National de Wushu toutes catégories quatre fois : en 1975, 1977, 1978 et 1979.

Il se retire de la compétition à 20 ans et fait ses débuts au cinéma sous la direction de Chang Hsin Yen dans Shaolin Temple en 1979. Il devient une star dès ce premier film, qui sera suivi de deux autres volets. Ces trois films seront à l'origine de la folie du kung fu qui s'empare de la Chine dans les années 80.

A la fin des années 80 il s'installe à Hong Kong où il incarnera des icônes des arts martiaux comme Huang Fei Hung dans le désormais classique Il était une fois en Chine de Tsui Hark en 1991, Fong Shi Yu dans The legend of Fong Sai Yuk de Corey Yuen en 1993, Chen Zhen dans Shaolin Kung Fu en 1994 ou Hung Hei-Kwun dans The New Legend of Shaolin de Jim Wong et Corey Yuen en 1994. Il s'illustre aussi dans Black Mask de Tsui Hark, l'un des films qui influencera plus tard les réalisateurs de Matrix.

En hommage à Bruce Lee, il tourne un remake de Fist of fury : fist of legend, sous la direction de Gordon Chan et Woo Ping Yuen en 1997. Il joue également dans les suites de Il était un fois en Chine : la secte du lotus blanc et Le tournoi du lion de Tsui Hark, et Dr. Wong en Amérique de Sammo Hung. Il étendra son registre à la comédie, le drame et la romance, avec Bodyguard from Beijing de Corey Yuen en 1994 et My father is a hero du même réalisateur en 1995.

Malgré sa renommée en Asie, Jet Li est encore inconnu aux Etats-Unis et en Europe à l'époque. Tout change en 1998 avec L'arme fatale 4 de Richard Donner, son premier film en anglais, dans lequel il incarne l'ennemi juré de Mel Gibson. Il est cité au MTV Award du meilleur méchant.
Jet Li est ensuite salué pour son interprétation dans le succès du box-office Roméo doit mourir d'Andrzej Bartkowiak. Il y jouait un Roméo moderne face à une Juliette interprétée par la chanteuse Aaliyah Haughton. Le film produit par Joel Silver, alliait le hip hop et le kung fu dans un nouveau genre de film d'action. Jet Li a ensuite joué un rôle "multiple" dans The one de James Wong.

Ont suivi le Baiser mortel du dragon , pour lequel il a rejoint l'écurie de de Luc Besson EuropaCorp. et dont il était aussi le producteur. Il y avait pour partenaires Bridget Fonda et Tcheky Karyo. Le film était réalisé par Chris Nahon et écrit par Luc Besson et Robert Kamen.

Véritable idole dans son pays, sa carrière ne décolle pas aux Etats-Unis. Au début des années 2000 il décide donc d'alterner participations à des blockbusters (Danny the dog en 2005 ou La Momie 3 en 2008) et prestigieuses superproductions asiatiques comme le film de Zhang Yimou Hero, ou la fresque historique Les Seigneurs de la guerre, en 2009, où il cotoie deux autres superstars d'Asie, Takeshi Kaneshiro et Andy Lau.