Judith Davis

A une heure incertaine (2016)

Photo dernier film Judith Davis
Photo dernier film Judith Davis

BIOGRAPHIE

Après des études de philosophie à la Sorbonne, Judith rencontre la compagnie de théâtre flamande "Tg STAN" puis suit une formation de comédienne à l’Ecole de théâtre Claude Mathieu à Paris. Très vite elle s'affirme comme une comédienne de caractère, alliant sens du jeu et talent de metteur en scène qu'elle exerce à diverses reprises.

Avec les Tg STAN, elle joue dans "L’Avantage du doute" au théâtre de la Bastille, adapte et co-met en scène "Nusch" d’après Paul Eluard, avec la chorégraphe Anne-Teresa de Keersmaeker. Elle met en scène "Les Dessous" au Cinéthéâtre 13 et crée avec le collectif d’acteurs "L’avantage du doute", "Tout va bien" et "Tout ce qui nous reste de la révolution, c’est Simon" à la scène nationale de Dunkerque, au CDN de Béthune et au théâtre de la Bastille.

Parallèlement à ces activités sur scène, les qualités de Judith en font très vite une actrice demandée dans le milieu de l'audiovisuel. A la télévision d'abord, où elle joue pour Serge Moati, Olivier Schatzky, Christian de Chalonge, Laurent Heynemann et prochainement dans "Les vivants et les morts" de Gérard Mordillat.

Au cinéma, elle tourne notamment dans Jacquou le croquant de Laurent Boutonnat (2005). Et en 2009, Sophie Laloy lui offre son premier rôle principal pour le cinéma dans Je te mangerais, étrange histoire de domination entre deux jeunes filles. La même année, on la retroucve dans le rôle de Pauline pour la comédie dramatique Une semaine sur deux d'Yvan Calbérac atour des conséquences du divorce sur un couple de parents.
Judith Davis