Krystyna Janda

Tribulations d'une amoureuse sous Staline (2010)

Photo dernier film Krystyna Janda
Photo dernier film Krystyna Janda

BIOGRAPHIE

Née à Starachowice, Krystyna Janda obtient son diplôlme de l'école Nationale de Théâtre de Varsovie au milieu des années 70 et débute dans la foulée une carrière brillante, vouée au théâtre et au jeune cinéma polonais. D'abord embauchée au théâtre de l'Athaneum, à Varsovie, elle fait sa première apparition au cinéma l'année suivante, en 1977, dans l'Homme de marbre, oeuvre d'un jeune et audacieux cinéaste du nom d'Andrzej Wajda.

Elle entame alors une longue collaboration avec celui qui reste un des grands noms du cinéma polonais. Jusqu'au début des années 80, elle enchaîne les films à ses côtés (Sans anesthésie, Le Chef d'orchestre, L'Homme de Fer), acquérant une solide stature dans le giron du cinéma européen. Devenu une véritable icône, elle s'épanouit alors hors de ses frontières, tournant avec Yves Boisset (Espion lève-toi), Andrzej Zulawski (Le Globe d'argent) et un autre grand du cinéma polonais, Krzysztof Kieslowski, pour le second épisode de son fameux décalogue, Tu ne tueras point (1988).

Consacrée meilleure actrice en 1990, au Festival de Cannes, pour son rôle dans L'interrogatoire de Bugajski, elle devient définitivement un mythe polonais en 2007 lorsque ses pairs la désigne tout simplement meilleure actrice de l'histoire du cinéma polonais. Avec plus de 80 films et pièces de théâtre à son actif elle a en effet tout d'un monstre sacré, mais sa rigueur l'incline à choisir encore des prises de risques comme en 2010 avec le premier long-métrage du jeune Borys Lankosz, Tribulations d'une amoureuse sous Staline.
Krystyna Janda