Ludmila Mikaël

Avant l'aube (2011)

Photo dernier film Ludmila Mikaël
Photo dernier film Ludmila Mikaël

BIOGRAPHIE

Née Dmitrienko, elle est élevé dans un climat artistique propice au développement de sa sensibilité. Son père est peintre, sa mère pianiste ; elle suit alors la voie royale en intégrant la Comédie Française dès 1967, à sa sortie du Conservatoire. Ce goût de la transmission ne la perdra d'ailleurs jamais vraiment puisqu'elle transmet sa passion à sa fille, Marina Hands, également actrice de cinéma.

En 17 ans de carrière dans l'antre du théâtre français, elle dispos d'un CV plsu que fourni. Musset, Molière, Hugo, Montherlant, Molière, elle a également été Roxanne dans le "Cyrano" d'Edmond Rostand. Pourtant, elle semble dès ses débuts attirée par les projecteurs de cinéma, tournant dès 1968 sous la direction d'Etienne Périer dans Des graçons et des filles, passion qui finit par la happer définitivement à son départ de la Comédie Française, en 1984 (date où elle devient sociétaire honoraire).

Bien qu'inégale et moins brillante que sa carrière théâtrale, son oeuvre cinématographique met en valeur toute l'ambiguïté de son profil dans des rôles de femmes mystérieuses, au regard glâcé dans lequel il pointe souvent une lueur de mélancolique.Souvent cantonnée dans des seconds rôles, elle s'illustre par la variété des registres dans lesquels son talent s'exprime. Chronique amoureuse et nostalgique (Vincent, François, Paul et les autres de Claude Sautet, 1974), film de guerre (Dien Bien phu de Pierre Shoendoerffer), drame plein d'ambiguïté (Noce Blanche en 1989) ou comédie légère (15 Août et Le Coeur des Hommes), Ludmila a tout fait.

Régulièrement à l'affiche, elle fait partie des visages familiers du cinéma français qui réapparaisse chaque année. Plus couramment à la télévision depuis le milieu des années 2000, elle prépare pour 2009 la sortie au cinéma de l'Enfance du mal.
Ludmila Mikaël