Michael Mann

Hacker (2015)

Photo dernier film Michael Mann
Photo dernier film Michael Mann

BIOGRAPHIE

Né à Chicago, Michael Mann est un fils d'épicier juif, qui grandit dans le quartier d'Humboldt Park, s'imergeant ainsi dans la culture musicale "blues" de la ville. Il tombe égaleemnt amoureux du cinéma de Kubrick en voyant Dr. Folamour, film qui l'incite à s'intéresser de plus près au 7e art.

Au début des années 60, il part donc à Londres pour intégrer la "London Film School" et étudier le cinéma. Il passe sept années là-bas, travaillant aux côtés de Ridley Scott et Alan Parker sur des publicités et réalisant deux courts-métrages autour des évènements de 68 en France, "Insurrectioné" et "Janpuri", courroné au festival de Cannes en 1971.

De retour aux Etats-Unis, au milieu des années 70 il fait ses armes en tant que scénariste sur la série "Starsky et Hutch", réalise un téléfilm et gagne ainsi le droit de réaliser son premier long-métrage en 1981 : Le Solitaire, sombre polar avec James Caan. Selectionné à Cannes, le film est un beau succès d'estime et lui permet d'enchaîner avec un ambitieux film mariant esthétique gothique et film de guerre : La Forteresse noire (1983), flop commercial plusieurs fois remonté par les producteurs.

Mann ne se décourage pas et entame la création et la production de la série "2 Flics à Miami", gros succès télé des années 80, avec son esthétique pop et violente. Toujours en vue, il réalise donc une adaptation de "Dragon Rouge", best-seller de Thomas Harris. Le Sixième sens sort en 1986 et pose pour la première fois les jalons de ce que sera l'esthétique du cinéma de Michael Mann : image bleutée (utilisation de filtres et d'effet de nuit américaine), goût pour la transparence, les effets de réflexion et prépondérance de la thématique du double.

C'est le début d'une progression permanente dans l'oeuvre du cinéaste qui approfondit à chaque film son travail abstrait sur l'image et influençant durablement le cinéma de genre contemporain.  Du Dernier des Mohicans (1992) à Révélations (2000), en passant par le légendaire Heat (réunissant Pacino et De Niro mais constituant surtout un patron pour le thriller contemporain), il s'affirme comme un des cinéastes hollywoodiens majeurs, alliant brillament sens de l'entertainment intelligent et expérimentations formelles.

A partir de 2002 et du biopic Ali son cinéma tend plus résolument vers l'éxperience sensorielle et abstraite. Il réalise un des premiers films en vidéo HD, Collateral, offrant une vision nocturne, sombre et violente d'un Los Angeles qui semble comme traversé par les vitres et les miroirs. Il poursuit ce travail en le chargeant d'une densité narrrrative inédite et fortement elliptique avec l'adaptation de sa propre série Miami Vice (2006).

Egalement producteur et acteur, il fait là-aussi preuve d'une exigence inédite, produisant le biopic enflammé d'Howard Hugues par Martin Scorsese (Aviator, 2004) ou le film de super-héros décalé Hancock (2008). En 2009, Mann repasse derrière la caméra avec Public Enemies film noir au casting impressionant : Johnny Depp, Christian Bale et Marion Cotillard.
Michael Mann