Paul Giamatti

Morgane (2016)

Photo dernier film Paul Giamatti
Photo dernier film Paul Giamatti

BIOGRAPHIE

Plébiscité pour son interprétation dans American Splendor de Shari Springer Berman et Robert Pulcini, Paul Giamatti a été nommé à l'Independent Spirit Award du meilleur acteur et a remporté le National Board of Review Award. Mais avant de percer auprès du public d'art et d'essai grâce à ce film ainsi que Sideways d'Alexander Payne, il avait déjà joué près d'une soixantaine de seconds ou troisièmes rôles.

Figurent ainsi à sa filmographie des participations à NYPD Blues, Maudite Aphrodite et Harry dans tous ses états de Woody Allen, Donnie Brasco, Le mariage de mon meilleur ami, Truman Show, Il faut sauver le soldat Ryan, Man on the moon, La planète des Singes de Tim Burton, Paycheck de John Woo avec Ben Affleck, Uma Thurman et Aaron Eckhardt.

Comédien de théâtre accompli, il s'est produit à Broadway dans la reprise de The Iceman Cometh, où son interprétation de Jimmy Tomorrow lui a valu d'être cité au Drama Desk Award du meilleur second rôle. Il a joué également à Broadway dans Trois sœurs dans une mise en scène de Scott Elliot, Racing Demon, mis en scène par Richard Eyre et Arcadia sous la direction de Trevor Nunn. Off-Broadway, il a été l'interprète de La Résistible Ascension d'Arturo Ui avec Al Pacino.

Au cinéma il compte aussi à son actif L'illusioniste (avec Edward Norton et Jessica Biehl) et La jeune fille de l'eau de M. Night Shyamalan. Ses traits le rendent d'emblée sympathique, et en même temps lui permettent de tout jouer. Ainsi, du dépressif timide de Sideways, il devient en 2007 une vraie crapule tentant de liquider un bébé dans Shoot'em Up avec Clive Owen et Monica Bellucci, puis joue les maris démissionnaires dans Journal d'une baby-sitter avec Scarlett Johansson et Laura Linney.

En 2009, on le retrouve aux côtés de Julia Roberts et Clive Owen dans le film d'espionnage Duplicity, signé Tony Gilroy. I l est ensuite à l'affiche et incarne son propre rôle dans Cold souls de la française Sophie Barthes.
Paul Giamatti