Radu Mihaileanu

L'Histoire de l'amour (2016)

Photo dernier film Radu Mihaileanu
Photo dernier film Radu Mihaileanu

BIOGRAPHIE

Né à Bucarest, il est le fils de Mordechaï Buchman, journaliste juif et communiste, déporté qui s'est échappé d'un camp de concentration. Il change d'identité et c'est sous ce nom (Mihaileanu) que Radu fait ses premières armes en tant que scénariste pour Lucian Pintillie.

Il fuit la dictature de Ceaucescu au début des années 80 pour se rendre en France et intégrer l'IDHEC. A la fin de ses études, il travaille régulièrement pour le cinéaste Marco Ferreri en tant qu'assistant puis en tant que monteur. Parallèlement à cela, il réalise des courts-métrages qui lui permettent de se faire remarquer et de signer, en 1993, son premier long-métrage, Trahir, fortement ancré dans l'histoire politique de son pays.

C'est pourtant avec son deuxième opus, Train de vie, en 1998, qu'il obtient la reconnaissance critique avec des prix au festival de Venise et à Sundance. Les marques de son style, humour noir et goût pour la fable, s'y déploie à la perfection. Il passe ensuite sept ans à travailler à son troisième film, vaste réflexion sur l'exil : Va, vis et deviens. C'est cette fois l'histoire des juifs d'Ethiopie qu'il met en scène dans ce film particulièrement remarqué. Radu nous revient en 2009 pour Le concert, histoire abracadabrante de vengeance loufoque et musicale avec toujours les mêmes thèmes en toile de fond (l'exil, la quête d'identité, la peinture d'une communauté haute en couleurs...).
Radu Mihaileanu