Stéphane Brizé

Une vie (2016)

Photo dernier film Stéphane Brizé
Photo dernier film Stéphane Brizé

BIOGRAPHIE

Né à Rennes, Stéphane Brizé a emprunté quelques chelmins de traverse avant de passer derrière la caméra en 1999. D'abord titulaire d'un DUT d'électronique, il s'installe à Paris pour travailler en tant que technicien dans différentes chaînes de télévision. C'est là qu'il commence à fréquenter différents cours d'art dramatique et à tâter la mise en scène de pièces de théâtre.

Il prend goût à la direction d'acteurs, au spectacle et commence alors à tourner quelques courts-métrages Bleu dommage, L'Oeil qui traîne, qui obtiennent de beaux succès en Festival (Cognac, Alès). Fort de ces expériences, il tente de monter un long-métrage en 1999, Le Bleu des villes avec en tête d'affiche Mathilde Seigner. Le coup d'essai est réussi : le film est un beau succès d'estime soutenu par la critique et bénéficiant d'un bon bouche-à-oreille.

Le temps fait son oeuvre et il met 6 ans pour réaliser son deuxième film, hésitant à franchir ce pas décisif (il réalise tout de même un court-métrage et un documentaire entre-temps). Le résultat, en 2005, est  Je ne suis pas là pour être aimé. Son univers sentimental et léger s'affine alors et se teinte d'une veine plus mélancolique, voire cru avec Entre adultes en 2007.

Acteur à ses heures, Stéphane Brizé n'oublie pas ses années de théâtre et apparaît parfois devant la caméra d'autres cinéastes comme dans Le Nouveau Protocole de Thomas Vincent, en 2008. Au rythme d'un film tous les deux ans, il semble par ailleurs avoir trouvé son rythme de croisière et revient en 2009 avec une adaptation d'Eric Holder, le drame sentimental Mademoiselle Chambon.
Stéphane Brizé