William Holden

Fedora (2013)

Photo dernier film William Holden
Photo dernier film William Holden

BIOGRAPHIE

Né William Franklin Beedle Jr. à O'Fallon, dans l'Illinois, William Holden est descendant d'une lignée d'immigrants anglais venu en Amérique dans le courant du XVIIe siècle. Après avoir ini ses études à la Pasadena High School, il est repéré par la Paramount, en 1937, alors qu'il joue un petit rôle dans une pièce de théâtre.

Son physique passe-partout le place alors dans la catégorie des aspirants jeunes premiers, accumulant les rôles secondaires dans des productions comme Golden boy en 1939. Sa vraie chance, c'est Billy Wilder qui lui offre un peu plus de dix années plus tard, en l'intégrant au casting de Boulevard du Crépuscule en 1950. Trois ans plus tard c'est toujours grâce à lui qu'il obtient un Oscar pour sa prestation détachée et cynique dans Stalag 17 (1953).

Holden commence alors à thésauriser intelligemment sur ce succès, donnant à son jeu un peu plus d'ampleur et d'ambiguïté, tout en alternant "screwball comedy" à l'ancienne (Deux têtes folles de Richard Quine en 1964) et grande fresque guerrière comme le célèbre Pont de la rivière Kwai (1957).

Les années 60 lui permettent encore d'acquérir plus de densité entrant dans la sphère des cinéastes contemporains avec le western crépusculaire de Sam Peckinpah, La Horde Sauvage (1969). Acteur populaire, il sait également se livrer au plaisir ludique de productions grand public comme La Tour Infernale (1974) ou l'intimiste chronique familiale de Terence Young, L'Arbre de Noël (1969).

Sans véritable fausse note (il a collaboré entre autres avec Blake Edwards, Clint Eastwood, Billy Wilder ou Sidney Lumet) il a mené une des carrières les plus cohérentes d'Hollywood, ne cédant jamais à une volonté de trop en faire et privilégiant les rôles aux cachets qu'il pouvait obtenir. Il s'éteint le 16 Septembre 191 à Santa Monica.
William Holden