Jeunesse des sixities (2015)

Photo dernier film Jean Rouch
Photo dernier film Jean Rouch

Biographie

Jean Rouch est né en 1917 à Paris et s'est éteint le 18 février 2004 au Niger. Il doit probablement son goût pour l’aventure à son père, directeur du service météorologique aux Armées, qui avait participé à l’expédition en Antarctique sur le "Pourquoi pas", avec Charcot. Elève de Marcel Griaule, un des pionniers du cinéma ethnographique, il est diplômé de l’Institut d’ethnologie.

Dès 1941, ethnologue et explorateur, Jean Rouch effectue des missions d’étude en Afrique (Sénégal, Niger, puis Mali et Ghana). À partir de 1947, il commence à réaliser des reportages documentaires : pour des raisons pratiques, il filme en 16 mm, ce qui, dit-il, le conduit à "inventer un nouveau type de film".

En 1953, avec l’ethnologue André Leroi-Gourhan, il crée au sein du Musée de l’Homme le Comité du film ethnographique. Il s’impose rapidement comme l'un des maîtres d’une discipline qui a déjà ses lettres de noblesse, mais à laquelle il va donner une impulsion décisive.

Devenu cinéaste à part entière, il revendique son droit à la subjectivité, estimant impossible de se borner à un simple travail d’enregistrement du réel : "Il se peut que mon regard soit faux, mais mon oeil n'est pas une caméra impassible."

Avec les quelque 120 films qu’il a réalisés, il a constitué un fonds de documentation unique en son genre par sa richesse et sa diversité. Mais la qualité exceptionnelle, cinématographiquement parlant de son apport, tient avant tout au style propre de son travail : en enregistrant les événements dans leur continuité, en excluant toute mise en scène au profit d’une simple mise en présence, en concevant ses films comme des récits où le commentaire intervient en contrepoint de l’image sans la paraphraser ni la dramatiser, il s’est montré le plus fidèle mainteneur de la tradition orale en tant que forme spécifique d’expression populaire africaine.

Influencé par le surréalisme, les travaux de Marcel Griaule en pays Dogon et séduit par les règles de l'inspiration et de l'intuition, il capte, film l'évolution du continent africain et de la société française. Son écriture cinématographique tantôt documentaire tantôt fictionnelle influencera la Nouvelle Vague.

Nommé en 1987 président de la Cinémathèque française (et réélu en 1990), Jean Rouch est décédé en 2004.
Lire la suite
Jean Rouch

Vidéos


Photos

Photo du film : Sigui 1967 : l’enclume de Yougo