Viguen Tchaldranian

La symphonie du silence (2002)

Photo dernier film Viguen Tchaldranian
Photo dernier film Viguen Tchaldranian

Biographie

Viguen TCHALDRANIAN est né à Erevan, la capitale arménienne, en 1955, et est titulaire d'un diplôme supérieur en Arts du Théâtre de l'Institut Artistique d'Etat d'Arménie et d'un autre en Réalisation de l'Institut du Cinéma d'Etat de Moscou.
En qualité d'acteur, il a figuré au générique de nombreux films, parmi lesquels A place under the sun, Anush et Breathing.
Au théâtre, il a dirigé et joué dans Mère courage et ses enfants (Bertolt Brecht), et The Bench (Alexander Gelman) au Théâtre russophone Stanislavsky d'Erevan.
En 1985, il dirige le premier volet de sa trilogie, dédiée au peuple arménien.
Ce film, April, a reçu de nombreuses récompenses, dont celle du meilleur film au Festival de Sverdlovsk, en ex-Union Soviétique, et du meilleur film ethnique lors du festival éponyme de Kiev, en Ukraine.
En 1987 il reçoit le Prix spécial Fipresci au Festival International du Film de Moscou, et un prix spécial au Festival du Film espagnol de Bilbao, l'année suivante.
Permettant à son réalisateur d'entrer à la célèbre Directo's guild of America en 91, The voice in the wilderness le second volet de la trilogie, lui apporte en outre une reconnaissance internationale, en tant qu'acteur et metteur en scène.
En 1993, ce film reçoit le Prix Michel Legrand, le Prix d'honneur du Festival International de Moscou, ainsi que quatre "Aigle d'or" au Festival International du film de Tbilisi.
En 94, ce film reçoit la récompense suprême au Festival des Films du Monde d'Houston, au Texas.
De 93 à 96, Tchaldranian produit et dirige quelques films d'art pour la télévision, puis complète sa trilogie avec Kyrie Eleison (Lord have mercy)qui remporte un succès bien supérieur encore aux deux précédents.
Le film sort aux USA, grâce à la Paramount, et reçoit une fois de plus, les Prix Fipresci lors du Festival International du Film de Cotbus, en Allemagne cette fois-ci, et le Prix de la contribution artistique et intellectuelle au Festival International du Film de Listopad, en Biélorussie.
Son dernier film, La symphonie du silence, est sorti aux Etats-Unis fin 2001, au Samuel Goldwyn Theater de Los Angeles, et se trouve être le premier film arménien à concourir aux Golden Globes et aux Oscars 2002.
Lire la suite
Viguen Tchaldranian

Vidéos


A dernièrement tourné avec