Carlo Rim

La maison bonnadieu (1951)

Photo dernier film Carlo Rim
Photo dernier film Carlo Rim

Filmographie


La maison bonnadieu

|
1951| 1h42min (Comédie dramatique)

de:

sortie le: 28 novembre 1951

Satire de la petite bourgeoisie dans une ville de province du debut du siecle.

Hercule

|
1h40min (Comédie)

de:

Hercule, jeune paysan provencal, herite d'un journal parisien a gros tirage. Le redacteur en chef, Vasco, profite de son ignorance pour tripoter sans danger Mais Hercule se rend compte petit a petit du role qu'on lui fait jouer et aide par sa secretaire, il renvoie Vasco, donne son journal a ''ceux qui le font'' et retourne dans son village.
A la veille de la Révolution, un admirateur fervent de Mandrin reprend le flambeau de la révolte pour combattre l'injustice qui règne en France.
La tante d'Alfred fait le voyage ParisClermont Ferrand dans un camion de déménagement. Pendant le trajet, elle meurt. Paniqués, les camionneurs décident d'enfermer le corps dans une armoire avant de prévenir Alfred. Mais le camion est volé avec la vieille dame à l'intérieur. Alfred part donc à la recherche de cette armoire...
Au cours de la fete donnee pour ses 103 ans, le doyen de France Amedee Benoit est pris d'un malaise cardiaque. Au pretre venu a son chevet, il raconte sa jeunesse et l'histoire de la famille Benoit, truands de pere en fils...
Pepito, un bandit, apprend qu'il a un fils, Gaston, qui est professeur de lettres. Ne voulant pas lui devoiler sa veritable profession, Pepito, aide de ses complices, se deguise en riche banquier lorsque Gaston vient lui rendre visite. Ce qui va entrainer toute une serie de quiproquos...
Une jeune bonne à tout faire recueillie par des squatters leur conte ses multiples tribulations chez les différents patrons qui l'ont employée.
Dans une fete foraine, un bateleur, attire la foule autour de sa baraque : ''Les Sept Peches Capitaux'' et tandis que des amateurs s'exercent a abattre les poupees symbolisant les vices, il leur raconte des anecdotes.

Jérôme a 15 ans, il connait les joies de la guerre et de l'occupation, il est toujours de bonne humeur. Plus tard il part au service. Quand il revient à la vie civile, il est professeur dans un lycée de province et épouse sa voisine de palier. A la naissance de son second fils, il souhaite à ses élèves de connaitre paix et bonheur...Comme lui !