Joan Allen

Jason Bourne : L'héritage (2012)

Photo dernier film Joan Allen
Photo dernier film Joan Allen

Biographie

Joan Allen est née à Rochelle, dans l'Illinois, le 20 Août 1956. Elle a étudié à l'Eastern Illinois University puis à la Northern Illinois University. Avec John Malkovich, elle est l'un des membres fondateurs de la célèbre troupe Steppenwolf, avec qui elle a joué de 1978 à 1983.

Le public américain l'a découverte dans une minisérie Evergreen. Elle s'est vue ensuite confier le premier rôle de All my sons d'Arthur Miller, et a joué dans The room upstairs et Without Warning : The James Brady Story, ainsi que dans Say Goodnight, Gracie.

Joan Allen a été nommée 3 fois à l'Oscar au cours de sa carrière. Elle a joué en 2007 dans La mort dans la peau de Paul Greengrass, avec Matt Damon, N'oublie jamais de Nick Cassavetes, avec Gena Rowlands, James Garner et Ryan Gosling, Yes écrit et réalisé par Sally Potter, et Off the map de Campbell Scott, avec Sam Elliott.

Elle a été nommée au Golden Globe, au SAG Award, à l'independent Spirit Award et à l'Oscar de la meilleure actrice pour son interprétation dans Manipulations de Rod Lurie, avec Jeff Bridges, Gary Oldman et Christian Slater. Joan a été couronnée par plusieurs prix pour son rôle face à William H. Macy et Jeff Daniels dans Pleasantville de Gary Ross.

Son interprétation face à John Travolta et Nicolas Cage dans Volte/face de John Woo lui a valu un Blockbuster Award et un MTV Movie Award. Elle a également été saluée pour sa prestation dans The ice storm d'Ang Lee. Joan Allen a été citée à l'Oscar du meilleur second rôle et a obtenu sept autres prix, dont le National Society of Film Critics Award, pour son rôle dans Nixon, d'Oliver Stone, où elle incarnait Pat Nixon. Elle a été nommée une nouvelle fois à cet Oscar pour son interprétation dans La chasse aux sorcières de Nicholas Hytner, avec Daniel Day-Lewis et Winona Ryder.

Elle a tenu son premier rôle au cinéma dans Compromising positions de Frank Perry, en 1985, puis a joué dans Le sixième sens de Michael Mann. Partenaire de Kathleen Turner dans Peggy Sue s'est mariée de Francis Ford Coppola, elle est l'épouse de Jeff Bridges dans TUCKER également de Coppola, et la mère d'Emily Lloyd dans Un héros comme tant d'autres de Norman Jewison. Elle a joué également dans Ethan Frome, A la recherche de Bobby Fischer, Josh and S.A.M., Mad love, All the rage et When the sky falls.

Figure majeure du théâtre new-yorkais, Joan Allen a fait ses classes au sein de la troupe du Steppenwolf Theatre de Chicago. Elle a été saluée pour la première fois dans And A Nightingale Sang, et a remporté le Drama Desk Award, l'Outer Critics Circle, le Theatre World Award, le Clarence Derwent Award et le Jefferson Award - elle a repris la pièce à New York par la suite.

Avec le Steppenwolf, elle s'est aussi produite dans Earthly Possessions, Reckless, A Lesson From Aloes, qui lui a valu le Jefferson Award, Balm in Gilead et Des souris et des hommes. Sa création dans Burn This, de Lanford Wilson, avec John Malkovich, a été récompensée par un Tony Award de la meilleure comédienne. Elle a été couronnée par un Obie
Award pour la pièce off-Broadway The Marriage of Bette and Boo. A New York, elle a aussi joué The Miss Firecracker Contest et The Heidi Chronicles, qui lui a valu d'être citée au Tony et au Clarence Derwent Award, et récompensée par l'Outer Critics Circle Award.

En 2005, elle est en tête d'affiche du film de Mike Binder, Les bienfaits de la colère, aux côtés de Kevin Costner puis en 2007 dans le 3ème opus des aventures de Jason Bourne, La vengeance dans la peau. En 2008, on la retrouve dans le film d'action Course à la mort.

Elle revient en 2010 dans le drame Hatchi de Lasse Hallström, aux côtés notamment de l'acteur Richard Gere, dont elle joue l'épouse. Le film est tiré de l'histoire vraie de la relation entre un chien et son maître.
Lire la suite
Joan Allen

A dernièrement tourné avec