Vincent Gallo

Essential killing (2011)

Photo dernier film Vincent Gallo
Photo dernier film Vincent Gallo

Biographie

Né  en 1961 à Buffalo, dans une famille d'immigrés siciliens, Vincent Gallo multiplie les petits larcins et les comportements déviants dans sa jeunesse. Jeté dehors par son père, il tente donc sa chance à New York, dans les années 80, où il fréquente le milieu interlope et y rencontre diverses personnalités comme le peintre Jean-Michel Basquiat avec lequel il réalisera un de ses premiers courts ("New York Beat Movie").

D'abord peintre, puis coureur moto il finit par devenir acteur, par hasard, multipliant les apparitions dans des films indépendants, voire dans des productions plus importantes comme Les Affranchis, de Martin Scorsese (grand amoureux de New York et de sa faune). Il se lance dans une carrière au début des années 90, alternant films d'auteurs européens et productions indépendantes américaines.

Sa première performance notable, il l'effectue dans le film d'Emir Kusturica Arizona Dream (1992) composant un incroyable Paul Legere, être étrange spécialiste de l'imitation de Cary Grant dans La Mort aux trousses. Il traverse ensuite régulièrement l'Atlantique pour retrouver une de ces cinéastes fétiches, Claire Denis (il tourne avec elle à 4 reprises dont U.S. Go Home et Nénette et Boni).

D'abord spécialiste des rôles de frères blessés, décalés ou perdus (le bâtard de La Maison aux Esprits en 1993, le frère rongé par la violence dans le sublime Nos Funérailles d'Abel Ferrara en 1996). Peu habitué des films à gros budget, spécialiste des coups de gueule, il réalise son premier film Buffalo '66 en 1998, évoquant sa jeunesse et ses errances de gamin attachant.

De plus en plus interessé par les personnages border-line, il interprète un cannibale refoulé pour Claire Denis (Trouble Every day), puis réalise son second long-métrage : The Brown Bunny, trip arty et égotique, à mi-chemin entre le road movie et le film expérimental. Véritable scandale à Cannes, le film est sifflé et poursuivi par une réputation sulfureuse (notamment à cause d'une scène très explicite de fellation en compagnie de Chloé Sevigny).

Un peu en retrait, il se consacre depuis quelques années à ses différents projets musicaux (un duo hip-hop intitulé "Bohack", son groupe "Rriiccee") et revient à l'écran en 2009, avec un rôle de frère (encore) : celui, exilé en Argentine, du film de Francis Ford Coppola Tetro.
Lire la suite
Vincent Gallo

Vidéos


Photos

A dernièrement tourné avec