Jean Desailly

Chéri (2009)

Photo dernier film Jean Desailly
Photo dernier film Jean Desailly

Biographie

Jean Desailly, né le 24 août 1920 à Paris 13e et mort le 11 juin 2008 à Dourdan dans l'Essonne, est un acteur français. Il commence ses études supérieures à l'École nationale supérieure des beaux-arts, puis fait ses classes au Conservatoire de Paris. Il sort du Conservatoire avec le premier prix, puis entre à la Comédie-Française en 1942 pour jouer des rôles de jeune premier. Il y rencontre Jean-Louis Barrault qui y met en scène de nombreuses pièces (Phèdre, Le Soulier de satin…). Il rejoint Barrault qui fonde sa compagnie en 1946 avec Madeleine Renaud. Dans cette troupe, installée au Théâtre Marigny, il va connaître une très riche vie professionnelle et privée très riche. Il y retrouve surtout Simone Valère avec qui il avait joué en 1943 dans Le Voyageur de la Toussaint de Louis Daquin. Ce fut pour eux, dix années de succès, lors desquelles ils jouent dans Les Fausses Confidences, Intermezzo, Occupe-toi d'Amélie, La Cerisaie, … Il intègre ensuite la troupe du théâtre de l'Odéon qui est confié en 1959 à la compagnie Renaud-Barrault et renommé Odéon-Théâtre de France. Il connaît un nouveau succès avec le Mariage de Figaro où il joue les deux rôles principaux, Figaro en province et le comte Almaviva à Paris. Il rencontre également le succès dans Il faut passer par les nuages de François Billetdoux. Jean Desailly débute au cinéma dans des rôles de jeunes premiers un peu fades. Avec l'âge, il campe des rôles plus fouillés et cinq de ses prestations sont particulièrement remarquables : - le mari impuissant et assassin de Maigret tend un piège (1958) où, dans une scène d'anthologie face à Jean Gabin (Maigret), il livre un portrait de psychopathe hallucinant; - il affronte à nouveau Jean Gabin dans le film de Denys de La Patellière Les Grandes Familles (1958); - le commissaire, dans Le Doulos de Jean-Pierre Melville; - dans La Mort de Belle (1961) où, encore bien assis socialement, suspecté de meurtre, il devient assassin; - dans La Peau douce (1964) où il campe avec finesse et sensibilité un écrivain partagé entre une liaison adultère et son statut social. Au début des années 1960, il joue pour la télévision dans Le Chevalier de Maison-Rouge qui fut un grand feuilleton populaire, ce qui lui permet de relancer sa carrière au cinéma, qui lui offre alors quelques beaux rôles. Après août 1968, et la fin de la direction du couple Renaud-Barrault au théâtre de l'Odéon, commencent pour le couple Desailly-Valère quelques années difficiles. Dans les années 1970, ils prennent la direction successivement du théâtre Hébertot (Le Légume, L'Amour fou), puis du théâtre Édouard VII avant de prendre la succession d'André Bernheim au théâtre de la Madeleine de 1980 à 2002. Il joua souvent des rôles de bourgeois aisé. En 1989, on le retrouve dans l'adaptation télévisée des Grandes Familles, où il joue le rôle de l'abbé Boudret, ami de la famille Schoudler-De la Monnerie. En 2002, ils jouent leur ultime succès, La Maison du lac, une pièce d'Ernest Thompson, mise en scène par Georges Wilson. ... Source: Article "Jean Desailly" de Wikipédia en français, soumis à la licence CC-BY-SA 3.0.
Lire la suite
Jean Desailly