Mahamat-Saleh Haroun

Lingui, les liens sacrés (2021)

Photo dernier film Mahamat-Saleh Haroun
Photo dernier film Mahamat-Saleh Haroun

Biographie

Né en 1960 à Abéché au Tchad, Mahamat-Saleh Haroun étudie au Conservatoire Libre du Cinéma français. Il se tourne ensuite vers le journalisme et intègre l'IUT de Bordeaux en 1986. Journaliste pour la presse régionale puis pour une radio locale, il signe son premier court métrage, Maral Tanie, primé au Festival Vues d'Afrique, en 1994.

Cinq ans plus tard, son premier long, Bye-Bye Africa remporte deux prix au Festival de Venise, avant que Abouna (notre père) ne soit présenté à la Quinzaine des Réalisateurs du Festival de Cannes 2002. Après son documentaire Kalala, Mahamat-Saleh Haroun se distingue avec Daratt (saison sèche), en 2006. Sexe, Gombo et beurre salé avec Aissa Maïga confirme son talent de cinéaste, véritable coloriste au sens du cadre puissant.

2010 marque la consécration pour Mahamat et le Tchad puisque son film Un homme qui crie est sélectionné en compétition officielle au Festival de Cannes où il obtient le prix du Jury.
Lire la suite
Mahamat-Saleh Haroun

A dernièrement tourné avec