Aucune photo de dernier film pour Norman McLaren

Biographie

Né à Stirling, en Ecosse, Norman McLaren se passionne très tôt pour les avant-gardes cinématographiques des années 30, d'Eisenstein à Poudovkine, en passant par l'animateur allemand Oskar Fischinger. Il étudie à l'école des Beaux-Arts de Glasgow et commence déjà à expérimenter différentes techniques d'animation en dessinant à même la pellicule (7 till 5 en 1933).

Dès sa sortie de l'école, il intègre le General Post Office Film Unit (GPOFU) de Londres où il continue ses expérimentations, avant de migrer à New York à l'aube de la guerre en 1939. Son séjour américain est de courte durée, puisqu'il intègre l'Office National du Film canadien en 1941. C'est là-bas qu'il accomplira la majeure partie de son oeuvre et connaîtra ses plus beaux succès.

Défenseur d'une animation artisanale, poétique et appuyé sur l'imagination de ses créateurs, McLaren expérimente bon nombre de pistes formels, seule face à sa table de dessin. Ouvert à toutes sortes d'influence et grand amoureux de danse, il fait également la part belle à l'hybridation formelle, mêlant à ses films musique, peinture et expression corporelle.

Du célèbre et oscarisé Neighbours (1952), à d'autres moins connus mais tout aussi essentiels comme Scherzo, et A Little Fantasy on a Nineteenth Century Painting (fortement influenncé par le surréalisme), il a conçu une oeuvre fondamentale qui a su influencer des générations de jeunes réalisateurs de film d'animation.

Humaniste, il a également travaillé pour l'UNESCO afin d'apprendre les techniques d'animation en Chine et en Inde. Il meurt le 27 Janvier 1987, laissant derrière lui une des plus grandes oeuvres du cinéma canadiene et de l'animation, en général.
Lire la suite
Norman McLaren

Vidéos


Photos

Photo du film : Il était une chaise